BIEN-ÊTRE

Les toilettes du futur sans eau, sans odeur et recyclant votre urine (VIDÉO)

12/01/2016 08:25 EST | Actualisé 12/01/2016 09:25 EST

Les toilettes sèches, c'est, certes, écolo, mais peu ragoutant. Mais la technologie, plus exactement la nanotechnologie, pourrait bien révolutionner le principe de cabinets sans eau. C'est en tout cas le pari de l'université britannique Cranfield, qui travaille sur des toilettes du futur à nano-membranes.

Ces toilettes n'ont pas besoin d'eau, d'égout ou de fosse septique pour fonctionner et recyclent l'eau contenu dans les déchets. Cerise sur le gâteau : elles ne sentent rien. Comment ça marche? D'abord, un système de rotation permet de faire tomber urine et excréments dans une zone séparée et hermétique.

Ensuite, des membranes nano-filtrées (soit de l'ordre du nanomètre, ce qui équivaut à la distance entre deux atomes) vont filtrer l'eau et la transférer à l'état gazeux. Pourquoi pas sous forme liquide? Car ainsi, elle est totalement purifiée et ne contient aucun agent pathogène. L'eau passe ensuite par des sortes de perles avec un nano-revêtement qui va recondenser l'eau.

L'eau stockée peut ensuite être utilisée pour laver la maison ou arroser les plantes, par exemple. Les déchets solides restants sont eux drainés dans un réservoir et stockés avec de la paraffine afin d'empêcher toute mauvaise odeur. Il faut ensuite toutes les semaines vider ce bac.

Selon les chercheurs en charge du projet depuis 2012, le coût pour l'utilisateur serait de seulement 0,05 dollar par jour. Comment est-ce possible? La société chargée de l'entretien des toilettes peut revendre les déchets collectés comme fertilisants.

Ce projet répond à l'appel de la fondation Bill et Melinda Gates pour réinventer les toilettes, notamment dans les zones n'ayant pas accès à l'eau courante. Selon l'agence Reuters, elles devraient être testées sur le terrain cette année.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les toilettes les plus incroyables