POLITIQUE

Agressions à Cologne : la ministre Weil ne sent pas d'inquiétude au Québec

12/01/2016 04:21 EST | Actualisé 12/01/2016 04:34 EST

QUÉBEC – Dans la foulée des nombreuses agressions sexuelles survenues en Allemagne la veille du Nouvel An, la ministre de l’Immigration Kathleen Weil dit ne pas sentir d’inquiétude des Québécois que de tels événements se produisent ici.

Les autorités allemandes affirment que les auteurs de ces agressions sont «presque exclusivement» d’origine étrangère, notamment des réfugiés arrivés au pays au cours de l’année dernière.

Malgré tout, la ministre Weil affirme qu’elle n’a pas entendu de commentaires à ce sujet de la part de la population québécoise.

Selon elle, le gouvernement fédéral a rassuré les Québécois l’automne dernier en annonçant que les enquêtes de sécurité se feraient avant l’arrivée des réfugiés au pays. «À ce moment-là, j’ai senti qu’il n’y avait plus d’anxiété. Et même avec ces événements d’Allemagne, je n’ai pas eu de questions là-dessus», a dit la ministre mardi en marge de la visite d’un centre de francisation au Cégep de Sainte-Foy, à Québec.

Le fait de favoriser les familles, plutôt que les jeunes hommes, dans la sélection des réfugiés a également calmé les inquiétudes de la population, croit Kathleen Weil. «Je pense que les gens voient les profils de gens qui arrivent. Ils ont vu les critères du gouvernement fédéral, qui cherche des familles, pas des personnes seules. Ce sont des familles, vous le voyez, avec des enfants, alors je n’ai pas eu d’inquiétudes à cet égard parce que le profil est très différent de ce que l’on voit [en Allemagne].»

Par ailleurs, la ministre a confirmé que le Québec n’a pas atteint son objectif d'accueillir 3650 réfugiés syriens avant la fin de 2015.

À ce jour, quelque 2800 réfugiés syriens ont posé le pied au Québec, soit environ 75% de l'objectif visé. Au total, le Québec veut avoir accueilli 7300 réfugiés syriens, au terme de la période 2015-2016.

D'ici la fin du mois de février, la cadence va s'accélérer, promet la ministre Weil.

Avec La Presse canadienne

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les citations politiques de l'année 2015