Dernier hommage à Jean-Paul L'Allier (PHOTOS / VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

QUÉBEC – C’est dans le décor grandiose de la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec que citoyens et dignitaires ont rendu un dernier hommage samedi à celui qui a dirigé les destinées de la Vieille-Capitale pendant 16 ans, Jean-Paul L’Allier.

Un cortège s’est mis en branle peu avant 14 :00 à l’Hôtel de Ville situé juste en face, où l’urne contenant les cendres de l’ex-maire avait été exposée en chapelle ardente la veille.

La conjointe de Jean-Paul L’Allier, Johanne Mongeau, et ses enfants ont pris place à la tête de la courte procession dans le silence respectueux des badauds massés aux abords de la basilique-cathédrale.

Les obsèques ont été célébrées par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, mais c’est à l'ex-archevêque de Québec Maurice Couture qu’est revenu l’honneur de prononcer l’homélie. Mgr Couture a expliqué qu’il souhaitait rendre hommage à celui qu’il a côtoyé alors qu’ils occupaient chacun leurs fonctions respectives.

Mgr Couture a confié que Jean-Paul L’Allier avait l’habitude de dire qu’il avait «épousé la ville de Québec». «Son ‘épouse’ le lui rend bien aujourd’hui», a-t-il souligné.

L’auteure Marie Laberge, une amie de la famille, a également rendu hommage à celui qui a été un ardent promoteur de la culture. «Sans Jean-Paul L’Allier, la culture qui palpite dans cette ville ne serait pas la même», a-t-elle dit au cours de la cérémonie.

À l’extérieur, de nombreux dignitaires ont rendu hommage à celui qui fut également ministre sous le gouvernement Bourassa. «Il représente dans ce qu’on a fait de mieux au Québec comme dirigeants politiques», a affirmé l’ex-premier ministre Lucien Bouchard, en soulignant notamment son «intégrité» et son respect lors des débats.

Jean-Paul L’Allier a transformé sa ville, estime Lucien Bouchard. «La ville de Québec n’a pas été la même après son départ», dit-il.

Comme bien d’autres, l’ex-ministre Louise Harel a souligné son rôle-clé dans le dossier des fusions municipales. «Jean-Paul, il fait partie d’une très courte liste de grands bâtisseurs du Québec moderne», estime-t-elle.

Pour sa part, l’actuel ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, a affirmé que les fusions municipales ont donné un poids politique plus important à la ville de Québec. C’est pour cette raison que le gouvernement provincial s’apprête à confier à la ville le statut de Capitale-Nationale, avec des pouvoirs accrus, a-t-il souligné.

Le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, lui, est venu rendre hommage à «un grand Québécois», qui a mis «comme on dit en bon français, le Québec sur la 'map'».

Parmi les autres personnalités présentes, notons les noms de l’ex-premier ministre Bernard Landry, des ex-ministres péquistes Rémi Trudel et Denis de Belleval, du maire de Montréal, Denis Coderre, et du maire de Québec, Régis Labeaume.

Avec La Presse canadienne

VOIR AUSSI:

Close
Funérailles de Jean-Paul L'Allier
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter