BIEN-ÊTRE

Les bienfaits surprenants des probiotiques chez les enfants

05/01/2016 09:44 EST | Actualisé 11/01/2016 03:19 EST
Maksim Shebeko via Getty Images
bottles of yogurt

Les probiotiques ne sont plus méconnus, quoiqu'encore trop peu utilisés au sein de notre alimentation quotidienne.

Ce sont des microorganismes vivants qui, lorsqu’on les consomme en quantité suffisante, ont un effet sur la santé.

Bio-K, chef de file en la matière, suggère même plusieurs bonnes raisons qui devraient nous inciter à introduire les probiotiques, même en bas âge.

Réduire l'impact d'une naissance par césarienne

Une naissance par césarienne perturbe le développement normal du microbiote intestinal chez l’enfant. Un accouchement par césarienne prive le nouveau-né du contact avec la flore vaginale maternelle et des bonnes bactéries qui se trouvent dans le vagin de la mère. Le bébé a alors davantage de risques d’avoir un système immunitaire déficient et de développer des maladies telles que l'asthme et certaines allergies. Pour remédier à la situation, certains naturopathes proposent de badigeonner le bébé avec un peu de boisson probiotique après la naissance par césarienne.

Augmenter ses défenses naturelles

Les probiotiques peuvent contribuer à la construction et au maintien de la flore intestinale de l’enfant, ce qui va renforcer ses défenses naturelles. Ils sont donc bons à tout moment de l’année, car la flore intestinale peut être perturbée par différents facteurs, mais encore plus bénéfiques en cas de prise d'antibiotiques ou lors d'épisodes de diarrhée ou de gastro.

Diminuer la fréquence des coliques

Les études tendent à démontrer que les coliques surviennent pour de nombreuses raisons indépendantes les unes des autres, telles que l’hypersensibilité, les allergies ou encore l’immaturité de la flore intestinale. Les coliques diminuent lorsque l’on soustrait le lait de vache et les allergènes de l’alimentation de l’enfant. Supplémenter l’alimentation en Lactobaccillus (bactérie présente dans les produits Bio-K +) pour augmenter la présence de ce genre bactérien tout en diminuant la présence des E. coli dans le microbiote intestinal semble être un élément clé pour diminuer la durée des pleurs associées aux coliques.

Prévenir et minimiser la diarrhée

La majorité des gastroentérites sont d’origine virale et ne peuvent donc pas être traitées avec des antibiotiques. C'est là où les probiotiques deviennent intéressants.

La diarrhée perturbe l’équilibre de la flore intestinale et l'ajout de probiotiques à la diète de l'enfant peut alors réduire l'impact de l'infection en plus de diminuer sa durée. Selon la Société canadienne de pédiatrie, la souche Lactobacillus rhamnosus GG semble la plus efficace pour réduire la durée de la diarrhée.

Toutes ces suggestions sont bien sûr à discuter avec le médecin avant d'entreprendre l'intégration des probiotiques dans l'alimentation de votre enfant puisque les effets des probiotiques dépendent à la fois des souches et des maladies à traiter. Les quantités suggérées varient en fonction de l’âge de l’enfant.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter