DIVERTISSEMENT

«100 rires à l'heure» : Rachid Badouri, à toute vitesse

04/01/2016 03:11 EST | Actualisé 04/01/2016 03:12 EST

Cette passion était méconnue de plusieurs, mais non moins enflammée pour autant : Rachid Badouri est un amoureux des voitures. Surtout les exotiques et les sportives. Brandissez-lui sous le nez une photo d’une Mustang, d’une Shelby Eleanor, d’une Plymouth Roadrunner, d’une Audi R8 ou d’une Ferrari 458 Italia, et l’humoriste fondra sur place.

« Les voitures d’un million et plus, qu’on ose à peine regarder, dont on ne connaît même pas le nom, il faut que je me calme quand j’en vois, sinon je me mets à pleurer! », s’esclaffe Rachid.

Plus encore : l’homme ne dédaigne pas les représentantes de la gent féminine qui partagent sa marotte. Il s’enorgueillit d’ailleurs du fait que sa conjointe soit une « femme de chars ».

« C’est la sœur de mon meilleur ami d’enfance, précise Rachid. Alors, je la connais depuis longtemps. Quand on était jeunes, je m’en souviendrai toujours, elle mettait des mags sur son char, des accessoires à l’intérieur… Ma sœur aînée est aussi une conductrice hors pair, presque une pilote! Je trouve ça très séducteur, charmant et même sexy, une femme qui tripe sur les voitures, et qui connaît ça. Comme Michelle Rodriguez, la blonde de Vin Diesel, dans Fast and Furious. Une femme avec les mains dans un moteur, pour réparer quelque chose, moi, je trouve ça beau! »

Tradition

Il était donc tout naturel que Juste pour rire pense à Rachid pour piloter son deuxième gala rattaché au Salon international de l’auto de Montréal, qui se tiendra du 15 au 24 janvier. L’an dernier, la première édition de la soirée d’humour, conduite par Michel Barrette, a obtenu un franc succès, tant et si bien qu’on entrevoit désormais la possibilité d’en faire une tradition, en cette période suivant Noël où la vie culturelle est souvent plutôt morne.

L’événement, rebaptisé 100 rires à l’heure, se tiendra cette fois le samedi 23 janvier prochain, au Théâtre St-Denis, et sera porté par un bassin de comiques aguerris et de la relève. Les vieux routiers Laurent Paquin, Maxim Martin, Pierre Hébert et Billy Tellier côtoieront ainsi les jeunes loups Adib Alkhalidey. Vincent C, Yannick De Martino, Mélanie Ghanimé et Simon Gouache. Ce dernier signe d’ailleurs les textes de 100 rires à l’heure, avec Pascal Mailloux, dans une mise en scène de Marie-Christine Lachance.

Illégal

C’est dans sa petite enfance que Rachid Badouri a développé son pif pour les automobiles de luxe, alors qu’il passait ses temps libres au garage que possédait son père. Il n’avait pas 12 ans qu’il était en charge de déplacer les bagnoles dans le stationnement. L’histoire ne dit toutefois pas s’il en a déjà écorché une (ou plusieurs!) au passage.

« C’était illégal, mais j’adorais ça », rigole Rachid.

Même si le thème des voitures peut sembler restreint pour meubler un spectacle d’humour en entier, Rachid Badouri croit au contraire que le terrain de jeu (ou la piste de course!) s’avère riche en blagues potentielles.

« Quand on y pense, plein de choses peuvent faire rire, avance celui qui continuera sa tournée Rechargé dans les salles du Québec en 2016, en plus de jeter les bases de sa carrière en France et aux Émirats arabes unis. Quand tu es coincé dans le trafic le matin, et que tu regardes autour de toi, tu en vois, des beaux bozos et des belles “bozettes”! En train de se maquiller, de lire un journal, de texter pendant qu’ils conduisent… Quand on se fait coller par la police, les raisons qu’on donne pour avoir brûlé un stop ou une lumière rouge peuvent être très drôles. On peut parler de pollution, des types de conducteurs, des façons de conduire des différents groupes ethniques, de la musique qu’on écoute au volant… »

« Et c’est assez fou de constater, enchaîne Rachid, à quel point, quand on est dans une auto, on a de la misère à respecter les piétons, et comment, quand on est piéton, on veut se faire respecter des automobilistes. Il y a de plus en plus de voitures partout, et de plus en plus de monde. Tout le monde veut vivre dans le 450, mais travailler dans le 514. Ça cause d’énormes embouteillages, et on peut facilement passer deux ou trois heures en voiture par jour… »

Les billets pour le gala 100 rires à l’heure sont présentement en vente. On consulte le www.salonautomontreal.com ou le www.hahaha.com pour plus d’informations.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Six technologies autos dont on se passerait bien