NOUVELLES

Armes à feu: Obama veut trouver des moyens d'agir en ce début d'année

31/12/2015 08:57 EST | Actualisé 01/01/2017 05:12 EST
Getty

HONOLULU — Le président américain Barack Obama s'entretiendra, lundi, avec la procureure générale Loretta Lynch pour discuter de gestes qu'il pourrait poser pour compliquer la tâche de quelques «dangereux individus» à mettre la main sur des armes.

M. Obama a déclaré, dans son allocution hebdomadaire à la radio, qu'il recevait tant de lettres de parents, d'enseignants et d'enfants quant au «fléau de la violence par les armes» qu'il ne pouvait tout simplement pas «rester les bras croisés et ne rien faire».

Le président a souligné que le lobby des armes était «bruyant et bien organisé», et a fait valoir que les gens se sentant concernés, comme lui, se devaient d'être aussi «passionnés et organisés dans leur défense de l'avenir de nos enfants».

M. Obama a récemment demandé au personnel à la Maison-Blanche de se pencher sur de possibles actions législatives, telles qu'un élargissement des vérifications des antécédents.

Actuellement, les commerçants d'armes à feu enregistrés au fédéral doivent effectuer des vérifications d'antécédents auprès de potentiels clients. Mais des groupes militants soutiennent que certaines des personnes qui vendent des armes à feu dans des foires ne comptent pas de permis au fédéral, ce qui augmenterait les risques d'achats illégaux d'armes à feu.

Une source bien au fait des efforts de l'administration fédérale a indiqué que M. Obama devrait prendre des mesures la semaine prochaine qui établiraient un «seuil raisonnable» pour les vérifications d'antécédents. Cette source ignorait si les nouvelles exigences de vérifications seraient reliées au nombre d'armes vendues ou aux revenus générés par ces ventes.

La source, membre d'un groupe militant pour un meilleur contrôle des armes, n'était pas autorisée à discuter des détails avant une annonce à venir, et a parlé sous le couvert de l'anonymat.

Dans ses efforts pour mettre en vigueur certaines mesures malgré l'objection des républicains au Congrès, M. Obama a fait un usage important de ses pouvoirs de président avec des décrets, particulièrement en immigration.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les grandes dates du débat sur les armes aux USA