NOUVELLES

Incendie inexpliqué d'une Tesla pendant son rechargement

01/01/2016 03:51 EST | Actualisé 01/01/2016 03:52 EST
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this June 22, 2012 file photo shows a Tesla Model S driving outside the Tesla factory in Fremont, Calif. Shares of Tesla Motors are down another 5 percent as investors in the high-flying company assess the fallout from a fire in one of its $70,000 electric cars. (AP Photo/Paul Sakuma, file)

Une voiture électrique Tesla a entièrement brûlé vendredi en Norvège pendant son rechargement, pour une raison qui reste à éclaircir, ont rapporté les médias locaux.

L'incendie, qui a eu lieu en début d'après-midi sur une aire d'autoroute à Gjerstad (sud-ouest), a été mentionné sur Twitter par la police du chef-lieu régional Agder, qui l'a qualifié de "violent".

Les médias publiaient en effet des photos montrant des flammes de plusieurs mètres de haut, et un véhicule complètement calciné à la fin.

Personne n'a été blessé. "Le propriétaire du véhicule l'avait mis à charger puis s'était éloigné. C'est alors qu'à un certain moment il a pris feu", a déclaré à la télévision publique NRK un porte-parole de la police, Jon Kvitne.

Plusieurs incendies fortement médiatisés de Tesla S en 2013 aux États-Unis, survenus à cause de collisions, avaient poussé l'agence américaine de la sécurité routière à ouvrir une enquête. L'entreprise estimait cependant que le risque d'incendie était incomparablement plus élevé avec les véhicules à essence.

Les voitures américaines Tesla sont populaires en Norvège, du fait d'une fiscalité avantageuse pour les véhicules électriques et du fort pouvoir d'achat local.

Sur les onze premiers mois de l'année, la marque avait une part de marché de 2,7% dans ce pays, devant des constructeurs comme Opel, Renault ou Honda.

Huit voitures électriques aux performances redoutables

Visite de l'usine Tesla à Fremont - Californie

Abonnez-vous à HuffPost Québec Autos sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Autos sur Twitter