DIVERTISSEMENT

La liste du bonheur de Jérémy Demay

20/12/2015 01:25 EST | Actualisé 20/12/2015 01:28 EST

Pour Jérémy Demay, le bonheur, c’est la volonté, le positivisme, la visualisation, le pardon, la responsabilité. C’est aussi d’entretenir un rapport sain avec l’argent, d’éprouver de la gratitude, de se servir des épreuves comme tremplin pour voler encore plus haut et d’avoir une bonne hygiène de vie.

Sa «recette du bonheur», l’humoriste nous la détaille de sympathique et accessible façon dans La liste, son premier bouquin, paru au début novembre. En une trentaine de courts chapitres, dans une écriture dépourvue de flafla, et dans lesquels Jérémy s’exprime au «je» et raconte ses propres expériences, La liste expose une série de principes et d’actions à mettre en application en tout temps pour être plus heureux, et particulièrement lorsque ça ne tourne pas rond et que les nuages noirs cachent le soleil.

la liste

Jamais condescendant ou moralisateur, Jérémy Demay transmet dans La liste ses réflexions, donne des exemples et nous renvoie à notre propre réalité pour favoriser la prise de conscience de nos propres bobos. À la fin de chaque segment, une petite note, sorte de post-it, résume en une phrase l’essentiel du propos des pages précédentes. La liste s’avère un recueil de conseils sans prétention, un ouvrage de référence dans lequel il fait bon se plonger, à tout moment, question de revenir à l’essentiel.

C’est après avoir lui-même traversé une sombre période, il y a six ans, que Jérémy Demay s’est découvert une passion pour la croissance personnelle et a entamé sa quête de sérénité. Lui qui est né à Paris et qui est arrivé au Québec il y a 10 ans, sans autre ressource que sa petite valise et son rêve de devenir humoriste, a trimé dur pour devenir le garçon bien dans sa peau qu’il est aujourd’hui.

«J’ai fait une dépression en 2009, et j’ai commencé à chercher des outils, à lire beaucoup de livres, à me documenter pour accéder à une vie meilleure, explique Jérémy. L’an dernier, en décembre 2014, j’étais sur une plage de Cuba avec mon gérant, je lisais un autre livre sur le sujet, et c’est monté. J’ai eu cette impulsion, d’écrire un livre. Je voulais faire un partage de connaissances de ce que je sais, parce qu’il y a beaucoup de gens qui me demandaient des conseils sur Facebook. Au lieu de répondre individuellement à chaque personne, je me suis dit que je pourrais répondre à un seul endroit, avec le livre!»

Devenir une meilleure personne

Même si son premier spectacle solo s’intitule Ça arrête pu d’bien aller!, Jérémy Demay exècre l’idée de se mettre la tête dans le sable ou, pire, de ne se fier qu’aux apparences pour établir des rapports avec les autres. L’authenticité est l’une des valeurs qu’il prône, tant sur scène et dans la vie de tous les jours que dans La liste.

«Moi, je m’adresse à tous les gens qui ont envie d’améliorer leur vie, d’une façon ou d’une autre. On vit dans un monde d’image, de compétition, de performance. Quand on demande aux gens comment ils vont, ils te répondent qu’ils vont super bien. Quand tu regardes leur mur Facebook, tout va super bien aussi. Mais ce n’est pas toujours vrai.»

«Pourquoi on fait ça?, poursuit Jérémy. Parce qu’on veut donner une bonne image. Pourquoi? Parce qu’on veut que les gens nous aiment. Parce qu’on croit que, s’ils ont une moins bonne image de nous, les autres ne nous aimeront plus. C’est ce qu’on se dit tous, inconsciemment. On vit dans un monde de façades. Moi, je me suis dit que je voulais devenir une meilleure personne, travailler sur moi et évoluer. Et je pense que la meilleure façon d’y arriver, c’est de se dire la vérité, de se regarder en face, d’affronter ses démons, ses peurs, ses hontes. C’est d’être honnête. Si quelqu’un arrête de m’aimer en raison de choses que j’ai écrites dans ce livre-là, eh bien, ce sera ça. Moi, je suis honnête avec moi.»

Jérémy Demay a eu beaucoup de plaisir dans l’exercice d’écriture de sa Liste, qu’il a perçu comme une délivrance de toutes ses souffrances passées. Aujourd’hui, la marche vers le bien-être est une passion pour lui, et il aspire à inspirer d’autres personnes à travers son cheminement.

«Depuis que je suis tombé là-dedans, ça me fascine à quel point la vie peut être simple avec ce genre d’outils. Souvent, on parle d’ésotérisme ou de psycho-pop, mais la plupart de ces trucs sont très faciles à appliquer, très terre-à-terre. Il n’y a pas de séances de bouddhisme ou de bougies allumées, ce sont des conseils concrets. Depuis que j’ai goûté à ça, ma vie est bien meilleure et plus simple.»

«Et je souhaite pouvoir aider les gens à parler de leurs hontes et à mieux vivre avec. Comment arrive-t-on à être en paix avec soi-même? En se regardant, en avouant nos fautes et nos erreurs, en travaillant et en évoluant. Tout ce que j’ai vécu de désagréable, dans ma vie, la mort de mon père, les difficultés dans ma carrière, ont été de formidables cadeaux ; c’a été des avertissements de la vie, comme quoi je n’allais pas dans le bon sens. C’a été désagréable sur le moment, mais ensuite, ces événements m’ont permis d’aller dans des endroits agréables. Il faut vivre des choses et faire des erreurs pour apprendre. Alors, aujourd’hui, je dis merci pour ces épreuves.»

«J’espère que, pour chaque personne qui va lire ce livre, il y aura au moins un outil, juste un, sur les 30, qui va les aider à aller vers un monde meilleur. Si c’est le cas, j’aurai gagné un beau pari en écrivant La liste. Si un seul outil peut nous aider à avancer dans la vie, c’est fabuleux. J’espère que les gens vont m’écrire pour me dire comment leur vie a changé…»

Jérémy Demay vient par ailleurs de lancer le DVD de son premier spectacle, Ça arrête pu d’bien aller. Il planche déjà à la conception de son prochain one man show et continue de tourner des capsules qu’il publie sur sa page Facebook.

La liste

Jérémy Demay

Éditions Un monde différent

190 pages

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

«Le 12 août j'achète un livre québécois» : les suggestions de nos lecteurs