NOUVELLES

Cédrika Provencher: l'enquête progresse bien

17/12/2015 09:48 EST
Facebook

L'enquête sur la mort de la petite Cédrika Provencher progresse, mais les policiers demeurent avares de détails.

Le capitaine Guy Lapointe, de la Sûreté du Québec, a fait le point en fin d'avant-midi jeudi, précisant que les policiers avaient reçu plus de 200 informations du public qui étaient toutes vérifiées avec attention depuis la découverte du crâne de l'enfant, le week-end dernier, près de Saint-Maurice.

Le capitaine Lapointe n'a toutefois pas voulu dire si ces informations avaient fourni de nouveaux indices ou si les recherches sur le site de la découverte avaient donné quelque résultat que ce soit.

"Il n'est pas question pour nous de faire un bilan ou d'élaborer sur la nature des découvertes qui pourraient être faites pour la simple et bonne raison que c'est une enquête qui est en cours", a-t-il déclaré.

"Notre priorité absolue c'est d'être en mesure d'éventuellement faire une arrestation, pouvoir porter des accusations et, on l'espère, obtenir ultimement un verdict de culpabilité", a-t-il rappelé.

Le capitaine Lapointe a également confirmé qu'un suspect, propriétaire d'une voiture Acura rouge, était toujours dans la mire des enquêteurs.

"L'Acura rouge est un élément qui nous intéresse toujours, c'est encore une piste que nous suivons", a-t-il répondu à une question sur cet aspect précis de l'enquête.

Au moment de la disparition de la fillette de 9 ans, le 31 juillet 2007, un homme aux cheveux châtains dans la trentaine avait été aperçu dans un bois situé près de la résidence de celle-ci à Trois-Rivières; il disait chercher son chien. Cet individu était propriétaire d'une Acura rouge qui correspondait à un véhicule suspect qui avait été aperçu à quelques reprises dans ce secteur résidentiel ce jour-là.

Depuis la découverte du crâne de la fillette par des chasseurs dans un secteur boisé, quelque 200 policiers de la SQ ratissent le site au peigne fin dans l'espoir de trouver des indices qui conduiraient la SQ à l'arrestation du meurtrier.

Les recherches se poursuivront aussi longtemps que les policiers croient pouvoir faire progresser l'enquête sur place, mais leur nombre pourrait diminuer au cours du week-end afin de donner un répit aux spécialistes qui travaillent sans relâche depuis quatre jours.

Le capitaine Lapointe a reconnu que le travail pressait avant que le sol ne soit recouvert par la neige, mais il a aussi précisé que les enquêteurs n'allaient pas précipiter inutilement leurs démarches.

"Ce qui guide l'enquête présentement ce n'est pas une course contre la montre, c'est la rigueur. On veut bien faire les choses, prendre le temps d'aller au fond des choses", a-t-il dit.

Vous avez de l'info pour aider à arrêter le tueur => 1-800-659-4264

LIRE AUSSI: Un homme ciblé par les policiers en 2007 toujours dans leur mire

Avec La Presse Canadienne

Enfants portés disparus au Québec

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter