NOUVELLES

L'armée américaine autorise un sikh à garder barbe et turban

14/12/2015 01:14 EST | Actualisé 14/12/2015 01:14 EST
MariaArefyeva via Getty Images
An american flag on the shoulder of the army clothing

L'armée américaine a autorisé un officier sikh à garder sa barbe et son turban pour des raisons religieuses, a indiqué lundi la Sikh Coalition, qui défend les droits de cette minorité religieuse aux Etats-Unis.

L'armée a accordé une autorisation provisoire d'un mois au capitaine Simratpal Singh, un officier de l'armée de terre qui a notamment servi en Afghanistan où il a été décoré de la Bronze star (étoile de bronze).

Une décision définitive sur cet "aménagement religieux" sera rendue dans un délai d'un mois, selon la Sikh Coalition.

Le secrétaire à la Défense Ashton Carter a souligné à de nombreuses reprises qu'il voulait élargir au maximum le recrutement de l'armée américaine, pour bénéficier des meilleurs talents de la société. Le secrétaire à la Défense a récemment décidé d'ouvrir tous les postes de combat aux femmes.

Et il a aussi proposé d'ouvrir l'armée aux transgenres, qui aujourd'hui peuvent être chassés de l'armée s'ils dévoilent leur identité.

L'armée autorise régulièrement des soldats américains à garder la barbe pour des raisons de santé.

Mais elle se refuse à le faire pour des raisons religieuses, à de rares exceptions près, selon la Sikh Coalition.

C'est seulement la quatrième fois depuis les années 1980 que l'armée autorise un sikh à garder sa barbe.

"Le volume de vos cheveux et de votre barbe et votre turban ne devront pas gêner votre capacité à porter le casque en kevlar, ou d'autres équipements de protection", précise la lettre officielle reçue par l'officier.

Le capitaine Simratpal Singh avait été forcé de raser sa barbe et couper ses cheveux à son entrée à West Point, l'école des officiers de l'armée de terre américaine.

Mais près de dix ans plus tard, après un parcours militaire exemplaire, il veut réaliser son rêve "de se sentir spirituellement entier, tout en continuant" sa carrière militaire, selon la Sikh Coalition.

Plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, le Canada et l'Inde, autorisent leurs militaires sikhs à garder barbe et turban.

Voir aussi:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter