NOUVELLES

Pont Champlain: Québec modifie son plan d'urgence en cas de fermeture

10/12/2015 06:14 EST | Actualisé 10/12/2015 06:15 EST
PC

Deux ans après la crise de la super-poutre, Québec revoit son plan d'urgence en cas de fermeture complète et soudaine du pont Champlain. Le document confidentiel obtenu par Radio-Canada détaille les mesures qui seraient mises en place pour ne pas paralyser la métropole.

Un texte de Thomas Gerbet

Une fermeture complète du pont Champlain occasionnerait plus d'une centaine de kilomètres de bouchons et des conséquences économiques importantes, surtout si elle se prolonge. C'est pour palier au pire scénario que Québec a mis à jour dans les derniers mois son « plan de continuité de la mission transport dans la région de Montréal ».

Le document [disponible plus bas] prévoit que les centaines d'autobus qui empruntent chaque jour le pont seront déroutés vers le terminus de Longueuil. Des navettes feront le transit des passagers via le pont Jacques-Cartier, l'île Sainte-Hélène et le pont de la Concorde.

Voies réservées

En cas de fermeture du pont, la priorité absolue serait donnée aux autobus avec la création de voies réservées sur les autoroutes 10, 20, 25 et 30 ainsi que sur les routes 114, 116, 132 et 138. Seraient aussi ajoutées des voies réservées sur sept artères de Montréal, dont l'Avenue Papineau, la rue Sherbrooke, le boulevard René-Lévesque ou encore la rue Notre-Dame. Il y en aurait également sur la rue Saint-Charles et le boulevard Lafayette à Longueuil et Saint-Lambert.

Covoiturage

Le covoiturage serait fortement encouragé. Les automobilistes qui partagent leur véhicule pourraient ainsi utiliser les voies réservées aux autobus.

Dans la mesure du possible, le gouvernement prévoit limiter le nombre de véhicules sur les routes en encourageant le télétravail et en espaçant les heures de déplacement. Le transport de marchandises par camion aux heures de pointe serait aussi évité.

Stationnements incitatifs et plus de métros

Une dizaine de stationnements incitatifs seraient ajoutés sur la Rive-Sud, notamment à Brossard, Carignan, Beloeil, Saint-Bruno-de-Montarville. Par ailleurs, il y aurait des rames et des départs supplémentaires sur les lignes jaune et verte du métro.

Le plan d'urgence a été réalisé par le comité Mobilité Montréal, formé de 19 partenaires dont, entre autres, le ministère des Transports du Québec [MTQ], l'Agence métropolitaine de transport [AMT], les villes de Montréal et de Longueuil, les sociétés de transports, la Société des ponts fédéraux, l'Association du camionnage du Québec.

Plusieurs mesures ont disparu du plan initial

Le premier plan d'urgence en cas de fermeture du pont Champlain a vu le jour au début de l'année 2014, quelques semaines après la découverte d'une importante fissure qui avait nécessité la fermeture du pont pour installer la super-poutre. En comparant la version 2015 du document avec la précédente, on remarque que plusieurs mesures, qui semblent financièrement plus engageantes, ont disparu:

  • il n'est plus prévu d'utiliser des navettes fluviales entre Longueuil et le Vieux-Port;
  • il n'est plus prévu d'utiliser l'ancienne gare d'autobus Berri, propriété de l'AMT, comme terminus;
  • il n'est plus prévu de rendre gratuit le péage de l'autoroute 30;
  • il n'est plus prévu d'obliger les camions de matières dangereuses à prendre un détour depuis l'A-30 vers l'A-40 par l'ouest de l'île.

La porte-parole du MTQ, Sarah Bensadoun explique que les mesures retirées du plan initial ont été jugées « moins efficaces ».

Une annexe au terminus Bonaventure en 2016

Une mesure contenue dans le plan d'urgence initial deviendra une solution permanente dans les prochains mois. Le MTQ confirme qu'un deuxième terminus d'autobus sera aménagé sur un stationnement à proximité de la gare Bonaventure. « Il y a besoin important pour la construction de cette annexe », mentionne Sarah Bensadoun.

Le terminus actuel est déjà plein aux heures de pointe. Avec ses rues adjacentes, il reçoit chaque jour près de 900 autobus qui roulent sur le pont Champlain.

Une fermeture complète du vieux pont est-elle possible ?

Il reste trois ans aux autorités pour maintenir la structure en état d'utilisation malgré sa dégradation avancée. Le nouveau pont Champlain est prévu pour décembre 2018.

Personne à la société fédérale des ponts ne veut revivre l'épisode de la super-poutre et la fermeture complète du pont, mais deux autres de ces poutres sont tout de même entreposées au cas où. L'an prochain, 43 gigantesques treillis d'acier seront installés sous le tablier pour renforcer les poutres.

Le pont le plus achalandé du Canada n'est pas non plus à l'abri des intempéries. En 2008, un gros coup de vent avait renversé des camions et forcé sa fermeture.

Mobilité Montréal - Plan Continuité - Liste


Mobilité Montréal - Plan Continuité - Carte


Pour prendre la mesure de la complexité de la chaîne de décision, il n'y a qu'à consulter cet organigramme que nous avons obtenu.

Mobilité Montréal - Plan Continuité - Organigramme


Voir aussi:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le futur pont Champlain