NOUVELLES

Une nouvelle vie et une nouvelle adresse pour la maison Keegan à Griffintown (VIDÉO)

09/12/2015 02:33 EST | Actualisé 10/12/2015 07:07 EST

La maison Keegan, la plus ancienne du quartier Griffintown à Montréal, a été déplacée mercredi sur une distance de 300 mètres en vue d'être intégrée au projet immobilier Le Brickfields en avril 2017.

Ce n'est pas le premier voyage de cette maison anglo-saxonne bâtie en 1825. En 1865, son propriétaire, Andrew Keegan, « l'avait déjà déplacée », explique Hugo Girard Beauchamp, développeur du projet Brickfields de la compagnie Maître Carré.

L'opération est complexe, ce qui explique que peu de maisons sont préservées lors de nouvelles constructions.

Pour Benoît Dorais, maire de l'arrondissement Sud-Ouest, il faut « souvent négocier avec les promoteurs qui veulent tout raser ».

Le maire explique que l'arrondissement se « fait un point d'honneur de préserver des ensembles importants du patrimoine bâti depuis 2009, même les plus modestes ».

La maison a été soulevée de ses fondations d'origine à l'aide d'un système de vérins hydrauliques unifiés et de poutres d'acier, avant d'être déposée sur un camion-remorque et déplacée de son emplacement initial vers un terrain à proximité. L'opération a nécessité la collaboration de la Ville de Montréal et du ministère des Transports.

En avril 2017, la maison sera déplacée de nouveau pour être finalement intégrée au projet Brickfields, un complexe immobilier qui alliera patrimoine et design contemporain.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Carnet d'adresses à Griffintown