NOUVELLES

Les Bruins assomment le Canadien en troisième période

09/12/2015 10:28 EST | Actualisé 09/12/2015 10:28 EST
PC/Paul Chiasson

Le Canadien et les Bruins se sont livré un duel serré mercredi soir, au Centre Bell, que les hommes de Michel Therrien ont finalement perdu. Aidés par un Tuukka Rask en forme, les Bostonnais ont ouvert la machine tard dans le match pour l'emporter 3-1.

Loui Eriksson et Landon Ferraro ont marqué à 42 secondes d'intervalle en troisième période pour couler le Canadien. Ce dernier menait 1-0 après 40 minutes et semblait pourtant se diriger vers un blanchissage.

Avant le dernier tiers, Mike Condon avait plutôt fait bonne figure. Le jeune gardien a cependant cédé trois fois sur neuf tirs en troisième période.

Habituellement ordinaire contre le Bleu-blanc-rouge, le gardien finlandais a cette fois été à la hauteur. Rask a arrêté 32 des 33 rondelles dirigées vers lui.

L'unique but du Bleu-blanc-rouge a été l'œuvre de Paul Byron.

Avec ce revers, le Canadien subit une troisième défaite de suite.

Byron marque

Mike Condon s'est illustré dans les premières secondes de la rencontre en bloquant un puissant tir de Torey Krug.

Le portier du Canadien en a remis quelques minutes plus tard en frustrant coup sur coup Brett Connolly et Patrice Bergeron.

C'est Paul Byron qui a permis aux siens de prendre l'avance 1-0, à 8:49 du premier tiers.

On a tout d'abord cru que Tomas Plekanec avait marqué en faisant dévier un tir de Byron, mais la rondelle a finalement dévié sur le défenseur des Bruins Zach Trotman pour tromper la vigilance de Rask.

P.K. Subban a créé un revirement en fin de première période, ce qui a généré un deux contre un en zone du Tricolore.

Condon a cependant réparé l'erreur de Subban en privant Jimmy Hayes d'un but.

Rask ferme la porte

Les Bruins ont profité de deux avantages numériques en deuxième engagement, mais la troupe de Claude Julien, qui est pourtant première en avantage numérique dans la LNH, n'a rien fait de très convaincant pendant ces quatre minutes.

À son tour, le Tricolore a profité d'un jeu de puissance, à mi-chemin au deuxième tiers, mais Rask a fermé la porte à plusieurs reprises.

Les Bruins frappent fort

Le gardien des Bruins a continué de frustrer les joueurs du Canadien en troisième période, notamment Tomas Plekanec.

C'est Loui Eriksson qui a égalisé la marque 1-1, en désavantage numérique, à 7:53 au troisième tiers, en s'échappant seul devant Condon.

Quarante-deux secondes plus tard, Landon Ferraro a permis aux siens de prendre l'avance 2-1.

Patrice Bergeron a donné une priorité de deux buts à son équipe à 13:42 de la troisième période. Au moment où il était seul devant le filet de Condon, l'attaquant de L'Ancienne-Lorette s'est fait servir une belle passe de Brad Marchand.

Le Canadien a tenté en fin de rencontre de réduire l'écart, notamment en retirant Mike Condon à la faveur d'un sixième attaquant, mais en vain.

Le Bleu-blanc-rouge n'aura pas beaucoup de temps pour se reposer, car il affronte les Red Wings jeudi soir, au Joe Louis Arena de Détroit.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Le hockey du bon vieux temps