BIEN-ÊTRE

Les caries n'ont pas toutes besoin d'être réparées, selon une étude australienne

07/12/2015 02:17 EST | Actualisé 07/12/2016 05:12 EST

Les caries dentaires n'ont pas toutes besoin d'être réparées en utilisant les méthodes traditionnelles, prévient une étude australienne.

Les chercheurs ont découvert qu'il est même possible d'arrêter, de renverser et de prévenir la carie.

L'auteur principal de l'étude, le docteur Wendell Evans de l'Université de Sydney, a expliqué que la carie n'est pas un problème progressif aussi rapide qu'on le croyait. Bien au contraire, a-t-il dit, il faut en moyenne de quatre à huit ans avant qu'une carie ne progresse de la couche extérieure de la dent (l'émail) jusqu'à la couche interne (la dentine).

Un protocole mis au point par le docteur Evans et son équipe, le CMS (pour Caries Management System), prévoit l'application d'une laque à forte concentration de fluoride sur la carie, une attention particulière au brossage à la maison et des restrictions à la consommation d'aliments sucrés entre les repas.

Le CMS a été mis à l'essai pendant sept ans en différents endroits, sous la supervision d'une agence fédérale australienne. Le risque de carie aurait été abaissé de manière considérable et le recours aux obturations dentaires réduit de 30 à 50 pour cent.

Le docteur Evans estime que l'étude démontre qu'une approche préventive comporte des avantages marqués comparativement aux pratiques courantes.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Community Dentistry and Oral Epidemiology.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

8 avantages à se laver les dents