BIEN-ÊTRE

Duo Gourmand: Tartare de bœuf de Jérôme Ferrer et vin de François Chartier

04/12/2015 09:44 EST | Actualisé 04/12/2015 10:01 EST

Duo Gourmand: C'est qui? C'est quoi?

Marie-Claude Di Lillo, journaliste culinaire et foodie invétérée, et Guénaël Revel, sommelier et cuistot à ses heures! Amis dans la vie, nous fréquentons beaucoup les restaurants… et la SAQ!

Vous êtes gourmands, tout comme nous, et aimez le vino? On vous propose, à chaque semaine, de découvrir la recette d’un chef qui nous a fait craquer et son accord avec un vin sélectionné par Guénaël. Bon appétit!

Cette semaine, on vous propose un classique de la gastronomie française : Le tartare de bœuf. Il existe des dizaines et des dizaines de recettes de ce plat, et chacune a son petit quelque chose qui la distingue des autres. Parfois, ce sont les épices, parfois ce sont les ajouts d’ingrédients particuliers. Ici, on vous présente un tartare qui nous a fait littéralement craquer ! C’est le cas de le dire, puisque les pois de wasabi qu’on retrouve dans la recette l’agrémentent d’un merveilleux croquant.

Ce plat est une création de nul autre que le chef réputé des restaurants Europea, Jérôme Ferrer. On le sert à la brasserie Beaver Hall, un de ses restaurants, au brunch les week-ends ou au lunch la semaine. Et pour le reproduire chez-vous, on vous livre ici son secret que vous pourrez aussi retrouver dans son livre Jérôme Ferrer Mes restos, mes recettes, paru en 2011 aux Éditions La Presse.

Tartare 100 % boeuf

tartare boeuf

Cliquez ici pour la recette

À propos de Jérôme Ferrer

Jérôme fait partie des plus grands chefs qui font du Québec une destination gastronomique dans le monde. Arrivé de France en 2001, il ouvre son tout premier restaurant, l’Europea, un an plus tard, ce qui lui vaut la prestigieuse reconnaissance Relais & Châteaux. C’est l’un des deux seuls établissements d’ici à figurer parmi les Grandes Tables du Monde, qui regroupent 158 restaurants prestigieux à travers 22 pays. Ne s’arrêtant pas là, le talentueux chef ouvre d’autres restaurants dont, parmi eux, le Beaver Hall, l’Europea Espace Boutique, le Birks Café et tout récemment le casse-croûte Chez Jerry. Jérôme Ferrer est également membre de l’Académie culinaire de France et Maître cuisinier de France. Son livre propose des recettes de plats qu’il sert à quelques-uns de ses restaurants… pour le plus grand plaisir de ses clients. Bon appétit !

L’accord avec les vins

style="float:

Cette semaine encore, on vous propose deux vins qui vont s’accoquiner merveilleusement bien avec le tartare de bœuf de Jérôme Ferrer.

Le premier est un vin de François Chartier. Le sommelier a créé une gamme composée de sept cuvées européennes signées «Chartier Créateur d’harmonies», qui ont été pensées pour nous aider à réaliser facilement des accords avec les mets. Sur chaque étiquette, on retrouve des images d’aliments appartenant à la famille aromatique du vin. Des indications qui nous permettent de choisir le vin le plus approprié pour aller avec les éléments dominants de notre recette. Pour le tartare de bœuf, le vin de Toscane était tout indiqué.

Chartier Créateur d'harmonies - Toscana Rosso 2010 - Code SAQ : 12068109 - 20 $

À la fois pimpante et veloutée, cette cuvée toscane, où le cépage sangiovese domine dans un assemblage sangiovese-merlot-cabernet-sauvignon, est une réussite. La gamme des vins Chartier est surtout méditerranéenne et l’on y remarque la fraîcheur récurrente à chaque millésime établi. Cela permet de déguster les vins rouges autour de 15 degrés, plutôt qu’autour de 18 degrés, et c’est d’ailleurs le conseil que nous vous donnons pour déguster celui-ci avec le délicieux plat de Jérôme Ferrer. Comme un tartare se consomme froid, il est conseillé de trouver un vin au fruité acidulé et d’une grande souplesse dans la texture. C’est ici le cas, découvrez-le rafraîchi, il vous emballera!

Louis Jadot - Bourgogne Pinot Noir - Couvent des Jacobins 2013 - Code SAQ : 00966804 – 24,20 $

Pour une alternative au vin de Chartier, ou tout simplement pour doubler le plaisir à table : un autre vin, celui-ci en provenance de France. Le nouveau millésime du Bourgogne de L. Jadot est maintenant dans les succursales de la SAQ. Des notes de noyaux de cerises, de violette et de poivre rose enjolivent de belle façon ce vin à la chair à la fois ferme (il est jeune) et satinée (c’est du pinot noir). Le Couvent des Jacobins est un classique pour démarrer son initiation aux vins de Bourgogne. On commence par l’appellation générique qu’il illustre ici et on file progressivement vers les crus. Le Musigny de la même maison est une référence. Dans tous les cas, les atouts de ce pinot noir 2013 permettront de mettre en valeur les épices de la recette.

Communiquez avec le Duo Gourmand via Twitter (Marie-Claude @mariebipbip et Guénaël @monsieurbulles) en utilisant le mot clic #DuoGourmand. Bon appétit !

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

10 recettes pour bien recevoir durant les fêtes