DIVERTISSEMENT

Mario Pelchat : Bécaud lui colle à la peau

04/12/2015 05:22 EST | Actualisé 04/12/2015 05:22 EST
Courtoisie

La voix de Mario Pelchat et l’œuvre de Gilbert Bécaud, un mariage naturel? C’est du moins ce que semble considérer le public, qui a ouvert grand les bras au nouveau projet du chanteur québécois, intitulé Et maintenant… Bécaud.

Lancé officiellement le 21 septembre dernier, le disque a occupé la première position des ventes d’albums francophones au Canada pendant les cinq semaines suivantes. L’enthousiasme s’est ensuite maintenu à un tel point que, le week-end dernier, moins de trois mois après sa sortie, Et maintenant… Bécaud était certifié disque d’or. Mario Pelchat a reçu, sur le plateau de Salut, Bonjour! Week-End, la plaque confirmant que plus de 40 000 copies de sa compilation des plus grands succès de Gilbert Bécaud ont été écoulées. Et cela, à quelques jours de l’anniversaire du décès de celui à qui il rend hommage, disparu le 18 décembre 2001.

Inspiré par Bécaud depuis sa tendre enfance, Mario Pelchat a sélectionné une douzaine de ses coups de cœur dans le répertoire du monument de la chanson française. «Ç’a été parfois déchirant de choisir, avoue Mario. Il y a des chansons que j’ai dû, malgré moi, mettre de côté. Avec Bécaud, on aurait pu faire quatre albums doubles!» Est-ce à dire que l’enregistrement d’un deuxième tome pourrait être envisageable? Laissons-le savourer ce triomphe, mais qui sait…

Sur la pochette de l’opus réalisé par Guy Tourville, Mario Pelchat, complet bleu au dos, rappelle un peu le souvenir de Gilbert Bécaud. Et c’est tout en sobriété que l’homme revisite les Je t’appartiens, L’important c’est la rose, La maison sous les arbres, On prend toujours un train, La solitude ça n’existe pas, Quand il est mort le poète et autres classiques à la Et maintenant et Je reviens te chercher.

Trois invités de marque, Hélène Ségara, Garou et Émily Bécaud, la propre fille de Monsieur Bécaud, se joignent aussi à Mario Pelchat le temps de trois interprétations, sur Et maintenant… Bécaud. Hélène Ségara l’accompagne sur L’amour est mort et son ami Garou lui prête main-forte sur Seul sur son étoile.

Puis, à travers Émily Bécaud, Mario Pelchat dit avoir eu le sentiment de voir en quelque sorte revivre Gilbert Bécaud en entonnant en tandem avec elle la douce Fille au tableau, un bijou écrit par Luc Plamondon, qu’Émily a souvent chanté en duo avec son père, entre autres sur la scène du Centre Molson (maintenant Centre Bell), à Montréal, en 1998.

«Je ne voulais pas dénaturer ses chansons, avance Mario Pelchat. Je voulais leur rendre justice, sans tomber dans l’imitation. L’idée, c’était donc de me coller à ses chansons, en me faisant plaisir, en étant seulement dans le bonheur.»

Premier contact

Mario Pelchat entretient des images très claires de son premier contact avec la poésie de Gilbert Bécaud.

«J’ai découvert Gilbert Bécaud grâce à la chanson Quand il est mort le poète, que je faisais quand j’étais tout petit. Elle se termine avec les paroles «… dans ce grand champ, des bleuets» ; puisque je suis un «bleuet» du Lac-Saint-Jean, ma mère me l’avait fait apprendre pour un événement qui se passait dans la région.»

«Mes parents étaient des amoureux de la chanson française, continue Mario Pelchat. Ça jouait tout le temps, chez nous. Très tôt, dans ma vie, Gilbert Bécaud a fait partie de mon quotidien.»

En 1997, alors qu’il tenait un rôle dans la comédie musicale La vie en bleu, au Théâtre Mogador, à Paris, Mario Pelchat, un soir de congé, avait même fait la surprise à ses parents de les emmener applaudir Bécaud, au mythique Olympia.

«Quand ils ont vu la marquise, avec le nom de Bécaud, en gros, ils étaient émerveillés, se remémore Mario avec un sourire. Ils étaient ravis de voir ce spectacle. Pendant la soirée, il y a eu beaucoup de moments émouvants et marquants. C’est là que j’ai compris toute l’ampleur de ce personnage plus grand que nature. La finale était sublime, géniale. Ç’a été révélateur, dans ma vie. L’interprète que Bécaud était, la façon qu’il avait de livrer ses chansons, de les vivre, de les habiter, moi, c’est tout ce que j’aime, chez un artiste. Chanter, ce n’est pas juste avoir une belle voix et dire de belles paroles sur de belles mélodies, c’est aussi raconter quelque chose, entrer dans un personnage et nous y faire croire. Gilbert Bécaud, c’était ça.»

L’album Et maintenant… Bécaud est toujours en vente en magasin et sur iTunes. Une émission spéciale, Mario Pelchat… Et maintenant Bécaud, réunissant Mario Pelchat, Émily Bécaud et les autres collaborateurs du projet, sera diffusée ce vendredi, 4 décembre, à 22h30, à TVA.

L'émission pourra être attrapée sur Illico 24 heures après sa diffusion.

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

Quelques succès de Mario Pelchat