BIEN-ÊTRE

Selon une étude, le faux bronzage serait en déclin

04/12/2015 01:54 EST | Actualisé 04/12/2015 01:55 EST

Les tendances beauté vont et viennent, mais l’amour des gens pour le faux bronzage ne semblait jamais se tarir.

Jusqu’à aujourd’hui.

Des nouvelles données recueillies par Mintel au Royaume-Uni révèlent que le nombre d’adultes qui utilisent de l’autobronzant est passé de 17% à 14% en un an.

A photo posted by Holly Hagan (@hollygshore) on


L’utilisation de crèmes de bronzage graduel est aussi descend de 15% à 13%.

Les salons de bronzage ne sont pas exempts du déclin dans les ventes. Seulement 8% des adultes avouent fréquenter un salon de bronzage, contre 11% l’an dernier.


Alors pourquoi ce tel déclin? Selon Mintel, c’est en partie dû au fait que les gens acceptent de plus en plus leur apparence naturelle, s’éloignant des tentatives de le changer.

A photo posted by King Kylie (@kyliejenner) on


« Cette tendance a été particulièrement mise de l’avant à la semaine de mode de Londres, où beaucoup de mannequins portaient du maquillage très naturel, accompagné de cils sans mascara », a indiqué un des analystes de Mintel, Jack Duckett.

Fake Tans

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter