BIEN-ÊTRE
04/12/2015 01:54 EST | Actualisé 04/12/2015 01:55 EST

Selon une étude, le faux bronzage serait en déclin

Les tendances beauté vont et viennent, mais l’amour des gens pour le faux bronzage ne semblait jamais se tarir.

Jusqu’à aujourd’hui.

Des nouvelles données recueillies par Mintel au Royaume-Uni révèlent que le nombre d’adultes qui utilisent de l’autobronzant est passé de 17% à 14% en un an.

A photo posted by Holly Hagan (@hollygshore) on


L’utilisation de crèmes de bronzage graduel est aussi descend de 15% à 13%.

Les salons de bronzage ne sont pas exempts du déclin dans les ventes. Seulement 8% des adultes avouent fréquenter un salon de bronzage, contre 11% l’an dernier.


Alors pourquoi ce tel déclin? Selon Mintel, c’est en partie dû au fait que les gens acceptent de plus en plus leur apparence naturelle, s’éloignant des tentatives de le changer.

A photo posted by King Kylie (@kyliejenner) on


« Cette tendance a été particulièrement mise de l’avant à la semaine de mode de Londres, où beaucoup de mannequins portaient du maquillage très naturel, accompagné de cils sans mascara », a indiqué un des analystes de Mintel, Jack Duckett.

Fake Tans

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter