POLITIQUE

Une ancienne porte-parole de TransCanada, Sharan Kaur, travaille pour le ministre des Finances Bill Morneau

02/12/2015 05:01 EST | Actualisé 02/12/2015 05:11 EST
Facebook

OTTAWA – Le ministre des Finances, Bill Morneau, a engagé une ancienne employée de TransCanada comme « assistante spéciale senior ».

L’ancienne porte-parole de TransCanada, Sharan Kaur, a démissionné de son poste, au début du mois de novembre, après avoir eu une offre d’emploi de Morneau, qui venait d’être assermenté comme ministre.

Pendant la campagne électorale, elle aidait Bill Morneau de façon bénévole dans Toronto-Centre les soirs et les fins de semaine. Le jour, elle travaillait comme spécialiste des communications pour TransCanada, un poste qu’elle occupait depuis 2013 selon son profil LinkedIn.

sharan kaur

Les nouvelles fonctions de Sharan Kaur se limiteraient seulement à la gestion de l’horaire de Bill Morneau et à diverses tâches administratives. « Elle n’a pas de rôle dans l’élaboration des politiques au bureau du ministre Morneau », spécifie Stéphanie Rubec, porte-parole aux Finances.

Dans un article du 26 novembre, le chef du bureau politique de L’Actualité, Alec Castonguay, faisait valoir qu’il s’agissait d’une « nomination étonnante » après le scandale de Dan Gagnier.

Gagnier, le coprésident de la campagne des libéraux, faisait du lobbying pour TransCanada – et ses projets de pipelines Keystone XL et Énergie Est – tout en conseillant Justin Trudeau. Ce dernier l’a mis à la porte à quelques jours du scrutin.

Parmi les ministères visés par TransCanada, l’on retrouvait celui des Finances. Mais le bureau de Bill Morneau indique que Sharan Kaur n’a jamais rencontré Dan Gagnier.

Sharan Kaur est impliquée en politique depuis son adolescence. De 2006 à 2013, elle s’est impliquée tant au municipal qu’au provincial – dont comme assistante pour le député ontarien de Toronto-Centre, Glen Murray.

Il n'a pas été possible pour le HuffPost de s'entretenir avec Sharan Kaur directement.

Aussi dans le cercle rapproché du ministre Morneau, notons l’arrivée de Robert Asselin, l’ancien conseiller et rédacteur de discours de Justin Trudeau. Il est devenu le principal conseiller politique du nouveau ministre des Finances.

Richard Maksymetz, responsable de la mobilisation du Parti libéral du Canada, est devenu quant à lui chef de cabinet de Bill Morneau.

Le député de Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, a été nommé secrétaire parlementaire du ministre des Finances.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter