VIDÉO

Coalition contre l'EI: Les avions de patrouille et de transport canadiens poursuivront leur mission

26/11/2015 03:42 EST | Actualisé 26/11/2015 03:46 EST

Le Canada n'abandonnera pas son appui logistique aérien dans la lutte de la coalition contre le groupe armé État islamique (EI).

Un texte de Louis Blouin

Le ministère de la Défense confirme qu'il a l'intention de retirer seulement ses six avions de chasse des bombardements.

Le gouvernement canadien ne veut pas rapatrier pour l'instant son avion de ravitaillement C-150T Polaris, ses deux avions de surveillance Aurora et deux autres appareils servant au transport.

Questionnée sur les contributions futures de ces appareils, une attachée de presse du ministère de la Défense affirme que « l'intention à ce moment-ci, est de retirer seulement les avions de chasse » des opérations de la coalition internationale.

En attente d'un plan

Le gouvernement a promis pendant la campagne électorale de retirer ses six avions de chasse des bombardements en Irak et en Syrie.

Il n'a toujours pas précisé cependant comment le Canada allait participer militairement à la guerre contre l'EI après le retrait de ses chasseurs.

Justin Trudeau a évoqué l'envoi d'un nombre plus important de formateurs militaires sur le terrain que les 70 déjà déployés auprès des combattants kurdes au nord de l'Irak.

Le premier ministre affirme qu'il est en discussion avec ses alliés pour établir la future contribution militaire canadienne dans la coalition d'une soixantaine de pays.

Pas de pression des alliés

Le gouvernement canadien n'aurait pas fait l'objet de pressions de la part de ses alliés pour réviser sa décision de retirer les avions de chasse des bombardements.

D'après le ministre des Affaires étrangères Stéphane Dion, tout juste arrivé à Malte, ses homologues se seraient montrés satisfaits des leurs explications sur ce choix lors des rencontres bilatérales ces derniers jours.

M. Dion croit que le Canada doit miser sur ses compétences qui seront les plus utiles à la coalition et pas les bombardements.

Dans le cadre de sa participation à la coalition internationale contre le groupe armé État islamique, le Canada a déployé 600 soldats en Irak, ainsi que six avions de chasse CF-18 Hornet, deux avions de surveillance CP-140 Aurora, un avion de ravitaillement C-150T Polaris, un avion C-17 Globemaster et un avion de transport C-130J Hercules.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en dix dates