NOUVELLES

8 novembre : Journée des vétérans autochtones

08/11/2015 09:57 EST | Actualisé 08/11/2015 09:57 EST
Radio-Canada tiar

Comme tous les 8 novembre, des événements ont lieu un peu partout au Canada afin de commémorer la Journée des vétérans autochtones.

Le Manitoba a été la première province à décréter, en 1994, une journée spécialement dédiée aux vétérans autochtones.

Quelques années plus tard, le 21 juin 2001, le Monument national des anciens combattants autochtones a été dévoilé à Ottawa, dans le parc de la Confédération.

Depuis, plusieurs communautés à travers le pays célèbrent le 8 novembre l'engagement des vétérans autochtones.

« Il n'y a pas de meilleur moyen pour faire de la sensibilisation que de porter une décoration qui dit qui vous êtes. »

— Richard Blackwolf, président, Association canadienne des anciens combattants et des militaires actifs autochtones

Cette année, l'Association canadienne des anciens combattants et des militaires actifs autochtones a dévoilé trois nouvelles décorations : une pour les Métis, un autre pour les Amérindiens et une dernière pour les Inuits. Le président de l'organisme, Richard Blackwolf, explique que le terme Première Nation n'a pas été retenu à la place d'Amérindien parce que trop restrictif.

« Être une Première Nation signifie que vous avez signé un traité avec le gouvernement, ce qui n'est pas le cas des Indiens non inscrits. Comme nous ne voulions pas les laisser de côté, nous l'avons simplement appelé vétéran amérindien, parce que c'est plus inclusif », justifie-t-il.

Auparavant, la médaille mentionnait l'appartenance autochtone sans être plus spécifique. La période au cours de laquelle le récipiendaire a été sous les drapeaux, ainsi que son département et son service sont également inscrits sur la médaille.

De 7000 à 12 000 Amérindiens ont servi au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale ainsi qu'au cours de la guerre de Corée. Le nombre d'Inuits, de Métis et d'Indiens non inscrits qui ont participé à ces conflits est actuellement inconnu.

Source : Anciens Combattants Canada

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Des femmes autochtones portées disparues au Canada