BIEN-ÊTRE

Le Costa Rica pour tous les goûts!

04/11/2015 09:42 EST | Actualisé 04/11/2015 09:42 EST
Jasmine Nadeau

Quand on part en voyage au Costa Rica, on y va pour les excursions dans la nature, la faune impressionnante des jungles, les côtes pour le surf, la visite de plantations de café et aussi pour San José, pour vivre l’effervescence de sa capitale. Voici quelques suggestions de choses à faire, d’hôtels distinctifs et de très bons restos.

Amoureux des arts, voici un hôtel pour vous. Vous serez comblé par le Studio Hôtel, un hôtel boutique 5 étoiles qui se distingue par son décor digne d’un véritable musée d’art costaricain. Il est situé à seulement 10 minutes de l’aéroport international Juan Santamaria. Tous les murs sont parés d’œuvres d’art de toutes les époques évoquant l’histoire du Costa Rica; des scènes de la vie quotidienne, des femmes, des paysages et des grands événements politiques. Il faut demander au propriétaire, un collectionneur passionné, de vous offrir un tour guidé pour en découvrir tous les secrets. C’est absolument fascinant.

Sportif impulsif, entraînez-vous au rythme des gens d’affaires de San José. Vous ne pouvez sauter une seule journée d’entraînement? Ma découverte pour vous c’est le Crown Plaza, un hôtel d’affaires qui a un gym ou plutôt un véritable complexe sportif à même l’hôtel. C’est un centre sportif qui est partagé avec les gens de la ville qui viennent s’entraîner; immense piscine, des étages de machines ultras modernes, des cours de tous les genres à toutes les heures; Zumba, yoga, danses latines, etc. Très bel hôtel avec un véritable restaurant japonais. À quelques minutes de l’aéroport.

À ne pas manquer à San José :

Le mercado (marché) central, un marché sympathique où les maraîchers écoulent leurs fruits et leurs légumes. On trouve aussi des viandes, des charcuteries, des vêtements, de tout petits restos, des fleurs, des plantes médicinales et d’excellents cafés. Un endroit pour rencontrer les gens, s’imprégner de la vie locale et on s’y sent en toute sécurité. Ouvert dès 4 heures du matin !

Le Théâtre National, symbole de l’époque de l’âge d’or du café au Costa Rica. Il faut entrer pour admirer les fresques qui ornent les plafonds et les murs, son décor somptueux néo-renaissance, les marbres qui recouvrent les planchers et les murs. Un trésor national qui a été inauguré en octobre 1897.

Pour bien manger, on choisit :

Le Studio Café Bar & Grill, situé à quelques pas du Studio Hôtel, vaut vraiment le détour pour une soirée où on a l’impression de participer à la vie des Costaricains et faire la fête avec eux. La musique traditionnelle se mélange aux musiques d’aujourd’hui. On y mange très très bien.

Juste à deux pas, sur le même boulevard Santa Ana se trouve un très bon resto de tapas, moderne et tendance, le Altapas, un bar sympathique où la musique live fait vibrer les soirées pour une ambiance festive et décontractée. J’y ai mangé d’excellentes tapas et une gaspacho absolument savoureuse.

Fins gastronomes, fins palais, on réserve à La Furca au décor élégant et branché. Un des meilleurs sinon le meilleur des restaurants de San José. Le bar invite à l’apéro, c’est chic et très actuel. Son jeune chef vedette Marco A. Leiva possède son jardin de légumes et de fines herbes bio, essentiel à la fraîcheur de ses plats ; foie gras aux pétoncles sur crème de poireaux truffée, grillades finement assaisonnées, goûteuses et tendres, on y a mangé comme des rois !

Vous avez fait une belle escapade de quelques jours dans la capitale et vous avez envie de nature? Voici 4 hôtels à faire rêver et où on mange très très bien.

À environ une heure de route de San José, situé sur la réserve privée de Los Angeles se trouve l’hôtel Villa Blanca, juché au sommet d’une montagne. Grand défenseur de l’écotourisme, cet hôtel boutique est entouré de 75 acres de nature sauvage en plein cœur d’un écosystème étonnant, la forêt brumeuse. On y va pour son centre de recherche sur la biodiversité, ses expéditions à la rencontre d’une faune fascinante peuplée de serpents, de grenouilles colorées, de toucans, mais aussi pour le calme, pour son spa et pour manger entre autres des plats typiques, concoctés à partir d’aliments locaux, mais aussi des plats gastronomiques très savoureux.

La plupart des aliments sont bio ou de provenance locale, mais comme le Costa Rica ne produit pas de vin, l'hôtel s'est résignée à l’importation. Il possède un immense jardin de légumes et de fines herbes biologiques. On peut participer à la vie de ferme, à la traite des vaches et même planter un arbre. Plus de 15 000 arbres ont été plantés depuis l’ouverture de cet hôtel il y a dix ans.

Situé le long de la côte centrale du Pacifique, avec une vue spectaculaire sur l’océan, l’hôtel Si Como No est le paradis des observateurs de nature sauvage. Le matin autour de 5 heures, de notre balcon qui surplombe la canopée des arbres, on entend les singes hurleurs s’époumoner en créant un concert des plus surprenant. On se croirait dans Jurrassic Park. Mon seul regret est de ne pas les avoir enregistrés.

À deux pas de cet hôtel luxueux aux allures de resort tout inclus, se trouve le plus important des parcs des réserves fauniques et un des plus reconnus mondialement le parc Manuel Antonio. On y va accompagner d’un spécialiste armé de jumelles pour y observer des paresseux, des singes, des oiseaux exotiques et des papillons flamboyants. On peut même en profiter pour se baigner à la mer, mais attention aux singes, se sont de vilains voleurs. Il ne faut pas laisser nos sacs sur le bord de la plage sans surveillance. La température de l’eau est parfaite, chaude à souhait.

Santa Juana Lodge, c’est la rencontre avec le vrai tourisme rural. Situés en pleine jungle, les chalets accrochés à flanc de montagne donnent une vue à couper le souffle sur la forêt. On mange dans une maisonnette ouverte sur la nature des mets préparés par des Costaricains, habitants du village voisin qui s’occupent aussi de gérer l’hôtel. Ils sont fiers de cet hôtel qui contribue à l’enrichissement de leur village.

Comme il fait chaud, on est merveilleusement bien. On peut faire des excursions à cheval, partir à la découverte d’une chute en plein cœur de la jungle et se baigner dans un bassin aux eaux limpides, pêcher des tilapias en montagne ou visiter le village de Santa Juana. On peut aussi participer au procédé d’extraction du sucre des cannes à sucre broyées dans une presse artisanale mue par des bœufs. C’est un hôtel soucieux de son environnement, qui travail à la reforestation de son territoire et met en place une multitude d’actions pour minimiser l’impact du tourisme sur l’environnement. Ils offrent aussi des aliments en majorité biologiques.

Une autre découverte fantastique est la plantation de café Finca Rosa Bianca pour les amoureux de design éclaté, inventif où chaque suite est une création en soi. On y cultive du café bio en prônant aussi un tourisme durable et écologique. L’hôtel est à seulement une trentaine de minutes de San José, surplombant la magnifique vallée centrale à Santa Barbara de Heredia.

Ce luxueux hôtel 4 étoiles possède des bains-tourbillon et une piscine ionisés, des jardins biologiques, et utilisent surtout des panneaux solaires pour la production d’électricité. Pour tous ces efforts, il a obtenu sa certification quatre feuilles vertes. Il faut goûter au menu de dégustation gastronomique autour du café. Ah, le bonheur.

À savoir :

Tous les hôtels mentionnés dans cet article sont soit certifiés ou en voie d’obtenir leur certification qui prouve qu’ils pratiquent un tourisme durable, responsable, le plus vert possible dans toutes les sphères de leur travail.

Le Costa Rica est le premier pays à avoir inversé le processus de déforestation, passant de 21 % de couverture forestière dans les années 1980 à 52 % en 2012.

Possédant à peine 0,03 % de la surface de la planète, le Costa Rica a réussi malgré tout à conserver plus de 5 % de la biodiversité mondiale.

Depuis 1948, le Costa Rica ne possède plus d’armée, les sommes allouées au ministère de la Défense ont été consacrées entièrement à l’éducation et à la santé, pour offrir des services gratuits à sa population.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Costa Rica pour tout le monde