BIEN-ÊTRE

Les 10 obsessions mode de l'automne/hiver 2015-16

14/09/2015 03:52 EDT | Actualisé 19/10/2015 11:20 EDT
Site Aritzia

Invitée à nous éclairer sur les tendances à retenir, l’équipe de chasseurs de tendances de Martine Leherpeur Conseil nous confie leurs 10 obsessions mode pour l'automne/hiver 2015-16

Obsession 1 : La tapisserie

La tapisserie d’Aubusson est utilisée comme toile d’expression florale ou de chasse, pour donner du relief et du sens à nos items mode. Associée au denim ou à la tendance sportswear, elle revisite les allures urbaines.

Obsession 2 : Le bleu glacier

Les bleus s’allègent, se délavent et se glacent. Douceur givrée aux arrière-goûts printaniers, le bleu glacier donne une connotation rétro sport au look bourgeois. Se déclinant sur de nouvelles matières, dont la maille et le sweat, il prend tout son caractère si associé au noir, marine, blanc, ou coloris vifs distillés en touches.

Obsession 3 : La rayure folle

La rayure est dynamique, mécanique et folle. Elle vibre en répétition graphique, se plie, rebondit et se brise parfois. Elle se travaille en rupture, zoomée, ou encore accumulée en jeux graphiques.

Obsession 4 : Le sportswear 90’s noir

Inspiré par les années 90, le « Black Swag » allie les codes hip-hop et hipster. C’est l’éloge du noir dans tous les sens du terme, dans la continuité de la dernière publicité Guinness qui prône le noir non pas comme une couleur, mais une attitude. Le bling noir se renouvelle en sombre hipster dans un jeu d’accumulations, de jupe sur pantalon, de short de basket surdimensionné sur legging. La tête est couverte, d’une capuche, d’un chapeau Amish ou Borsalino, ou même d’un filet.

Obsession 5 : Le doudou

Dans un esprit néo kawaii, peluches et grigris farfelus de poils hirsutes en couleurs prônent un art du régressif et du fun enfantin. Place aux maxi manteaux poilus et aux sacs peluchés dans une ambiance « Sesame Street », d’humour et de dérision.

Obsession 6 : Le catch kitsch

L’univers kawaii se teinte de l’univers lucha libre du catch folklorique, comme on l’a vu sur les podiums de Jean-Paul Gaultier ou de Stella McCartney qui fait place à une fantaisie débridée entre comics et accumulation ethnique. Le catch kitsch évoque l’univers esthétique du manga illustré par le clip « It girl » de Pharell Williams, l’art de la métamorphose et du jeu, avec une place importante donnée aux masques et aux super héros.

Obsession 7 : La touche dorée

La touche dorée redessine les accessoires. C’est un jeu de plaques qui brillent, de focus bling qui se décline tant sur des talons qui claquent, des boucles XL en accumulation et des anses de sacs clinquantes. Elle bouscule et réveille la silhouette néo-bourgeoise trop classique en lui apportant une rigueur décalée très visuelle.

Obsession 8 : Le sporty punk

Emprunté à l’univers twisté des années 90, l’accessoire se rebelle sur des tonalités punk et grunge. Place aux chaussures plateforme, aux rangers neo-Dr Martens, aux chaussettes de sport blanc portées mi-mollets, aux bijoux gothiques et aux casquettes et bonnets portés lascivement à la façon d’un éternel adolescent.

Obsession 9 : Dos nu d’hiver

Le dos devient une nouvelle zone de séduction et de sensualité hivernale. Il s’émancipe et ne craint pas les premiers frissons. À l’instar du film Paris Texas, la maille se tourne vers l’envers et le gilet s’ouvre dans le dos. Un jeu graphique se développe, fait d’entrelaçages et de dévoilement.

Obsession 10 : Le look sorti du lit

La bourgeoise fait fi des apparences pour sortir des carcans. Elle révèle ses fragilités et ses failles, à l’instar des stars du style tirées des films Gone Girl et A Most Violent Year. La bourgeoise se joue du temps et de l’espace. Les frontières entre intérieur et extérieur sont diluées. La robe de chambre sort ainsi dans la rue, de même que le pyjama ou le legging en maille pour un chic à la fois élégant et négligé.

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter

3 tendances mode de la rentrée incontournables