NOUVELLES

L'application Peeple vous permet d'«évaluer» vos amis comme s'ils s'agissaient de restaurants ou de salles de yoga (VIDÉO)

01/10/2015 01:52 EDT | Actualisé 01/10/2015 02:07 EDT

Quand on hésite entre deux restaurants, on peut choisir en regardant combien d'étoiles chacun d'entre eux a obtenues sur Google ou sur Yelp!. Même chose pour une multitude d'autres établissements et activités : un hôtel, un gym, un cours de yoga, un magasin de vêtements, même son prochain chauffeur UberX.

Une nouvelle étape a été franchie avec l'annonce de Peeple, une application qui permettra à tout le monde d'évaluer n'importe quel autre individu. Que vous le vouliez ou non.

peeple

Décrite comme un « Yelp pour humains », cette application — assez épeurante, il faut l'avouer — a comme objectif d'augmenter le positivisme en permettant à chacun d'entre nous de découvrir ce que les autres pensent vraiment à notre sujet. Un noble objectif, mais on doute des résultats.

Et le pire dans tout ça, c'est que si le fonctionnement de l'application n'est pas modifié, n'importe qui peut créer un profil à votre nom sans votre consentement. Et vous ne pourrez rien y faire.

Ainsi, même si vous ne voulez absolument pas que des amis et connaissances proches ou éloignées puissent vous « évaluer » en vous donnant une note sur cinq, il se peut que ça se produise quand même.

Hey Visitors to our page: We hear you loud and clear. 1. You want the option to opt in or opt out.2. You don't want...

Posted by Peeple on Wednesday, 30 September 2015

Traduction:

Visiteurs de notre page, nous vous entendons haut et fort.

1. Vous voulez avoir l'option de vous inscrire et de vous désinscrire.

2. Vous ne voulez pas que d'autres puissent créer un profil pour vous, même si ce n'est que pour y mettre des évaluations positives (notre app ne permet pas de mettre des évaluations négatives sur des profils non réclamés).

3. Les gens sont habituellement bons; même si Yelp a reçu plus de 47 millions d'évaluations et que tous les utilisateurs sont anonymes dans ce 47 millions il y a 79% de critiques positives.

4. Vous voulez qu'on crée une version Android (nous y travaillons en ce moment).

On n'a plus besoin de se demander pourquoi Facebook a jonglé pendant des années avec l'idée d'un bouton « Je n'aime pas » avant de décider de l'implanter : la réaction des internautes à Peeple nous le montre.

Peeple va encore plus loin, donnant à tous la possibilité de vous juger publiquement et vous enlevant le droit de choisir si vous voulez y être confronté ou pas.

Les fondatrices insistent que la réaction du public est exagérée :

« En tant que deux entrepreneures féminines et empathiques dans le monde technologique, nous voulons répandre l'amour et le positivisme, nous voulons fonctionner avec considération », a dit l'une d'elles, Julia Cordray.

L'application devrait être disponible sur l'App Store à la fin du mois de novembre.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Records sur les réseaux sociaux