POLITIQUE

Ottawa affiche un excédent budgétaire de 150 millions $ au mois de juillet

25/09/2015 08:18 EDT | Actualisé 25/09/2015 08:18 EDT
Andrew Burton via Getty Images
OTTAWA, ON - OCTOBER 23: A flag next to the Canadian Parliament Building is flown at half staff one day after Cpl. Nathan Cirillo of the Canadian Army Reserves was killed while standing guard in front of the National War Memorial by a lone gunman, on October 23, 2014 in Ottawa, Canada. After killing Cirillo the gunman stormed the main parliament building, terrorizing the public and politicians, before he was shot dead. (Photo by Andrew Burton/Getty Images)

OTTAWA _ L'excédent budgétaire du gouvernement fédéral a augmenté en juillet, la croissance des revenus fiscaux ayant été plus rapide que celle des dépenses.

Après quatre mois dans l'exercice financier 2015-16, le surplus d'Ottawa totalise 5,16 milliards $, incluant l'excédent de 150 millions $ du mois de juillet.

En comparaison, le gouvernement traînait un déficit cumulé de 807 millions $ pour la période d'avril à juillet de l'an dernier. Celle-ci comprenait entre autres un déficit de 1,23 milliard $ pour le seul mois de juillet 2014.

Selon la revue financière du ministère des Finances, les revenus du gouvernement ont crû de 2,12 milliards $ en juillet, un gain de près de 10 pour cent. Cette hausse était attribuable à la croissance des revenus tirés de l'impôt sur le revenu des sociétés et de la taxe sur les produits et services (TPS).

Les dépenses des programmes fédéraux ont augmenté de 858 millions $ en juillet, soit environ quatre pour cent, comparativement à l'an dernier, ce qui était largement attribuable à l'augmentation et l'expansion du programme de prestation universelle pour la garde d'enfants.

Les frais de la dette publique ont fléchi de 119 millions $, soit près de cinq pour cent, grâce à la faiblesse des taux d'intérêt.

Le budget printanier du gouvernement Harper a prédit un surplus de 1,4 milliard $ pour l'exercice 2015-2016, qui se termine à la fin mars.

Les chiffres du mois de juillet sont rendus publics alors qu'il reste moins d'un mois à la campagne électorale fédérale et que les trois principaux partis tentent de se positionner pour former le prochain gouvernement.

Tant le chef conservateur Stephen Harper et le chef néo-démocrate Thomas Mulcair ont promis de présenter des budgets équilibrés, mais le chef libéral Justin Trudeau a pour sa part indiqué que son éventuel gouvernement présenterait des déficits budgétaires pour financer des projets d'infrastructures.

Selon M. Harper, le gouvernement est en voie d'atteindre l'équilibre budgétaire pour l'exercice en cours.

"Seul notre gouvernement conservateur a un plan pour protéger l'économie du Canada en s'assurant que notre budget reste équilibré et en abaissant les impôts pour créer de nouveaux emplois et rendre la vie plus abordable pour les familles canadiennes et les aînés", a-t-il affirmé dans une déclaration vendredi.

Plus tôt en septembre, le ministère des Finances a indiqué que le gouvernement avait terminé l'exercice 2014-15 avec un excédent de 1,9 milliard $, alors qu'il avait prédit dans son budget que l'exercice se solderait par un déficit de 2 milliards $.

L'excédent de 2014-15 mettait fin à une séquence de six déficits budgétaires consécutifs sous la gouverne des conservateurs.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Les plus beaux atours de Stephen Harper