DIVERTISSEMENT

Diversité artistique Montréal critique les Gémeaux... et la télé québécoise

22/09/2015 07:33 EDT | Actualisé 23/09/2015 12:51 EDT

Quelques jours après la soirée des prix Gémeaux et des Emmy Awards qui se sont tenus simultanément dimanche, l’organisme Diversité artistique Montréal dénonce le peu d’espace accordé aux personnes de couleur à la télévision au Québec.

«On est encore dans des rôles très stéréotypés, explique Jérôme Pruneau, directeur général de l’organisme qui lutte pour une plus grande présence des artistes de la diversité culturelle. Nous avons une pauvreté de scénario et d’imaginaire.»

«Les rôles que l’on crée sont toujours clichés, dénonce pour sa part l’humoriste québécoise d’origine haïtienne Doroty Rhau, comme ceux des chauffeurs de taxi. Je regarde ce que fait Fabienne Larouche dans Trauma et il n’y a pas une seule infirmière noire. C’est à croire que ces gens vivent dans un ghetto purement blanc, tricoté serré.»

LIRE AUSSI:

» Isabelle Racicot: «Les standards de beauté au Québec ne reflètent pas la diversité de notre société»

Dimanche soir, lors des Emmy Awards, l’actrice Viola Davis est devenue la première femme noire à être récompensée pour un rôle dramatique.

L’actrice de 50 ans a profité de la tribune pour lancer un cri du cœur. «La seule chose qui sépare les femmes de couleur de n'importe qui d'autre, ce sont les opportunités. […] On ne peut pas gagner un Emmy pour des rôles qui n'existent pas», a-t-elle dit sur scène, la voix tremblante.

Le discours de l’actrice américaine a fait verser plusieurs larmes à Doroty Rhau. «C’est venu me chercher, ça m’a secouée, dit celle qui travaille dans le milieu de l’humour depuis cinq ans.»

«Ce qui est difficile, ce n’est pas le métier en tant que tel, poursuit-elle. Ce sont les promoteurs, ce sont les gens qui sont à la tête de l’industrie qui répètent constamment que le marché n’est pas intéressé. Aux Gémeaux, nous n’étions pas représentés. Je trouve ça absurde.»

Jérôme Pruneau, directeur général de Diversité artistique Montréal, croit qu’il reste encore beaucoup de travail à faire au Québec avant d’assister à une scène comme celle qui s’est déroulée aux Emmy. L’organisme qui a publié un communiqué mardi après-midi dit regretter que le Gala des prix Gémeaux «dépeigne une sphère télévisuelle exempte d’une frange importante de [la] société».

Selon M. Pruneau, le public est connecté à Internet, est tout à fait prêt et a envie de se reconnaître. «Quand on ne voit pas le même que soi (à la télévision), on ne s’identifie pas et donc on ne participe pas. C’est un cercle vicieux.»

«Il n’y a pas un auteur qui marche dans la ville de Montréal, qui prend le métro et qui regarde autour de lui?»

- Jérôme Pruneau

La direction de l’École nationale de théâtre (ENT) se dit consciente du problème.

«C’est une question centrale en ce moment, de voir comment on peut aider le théâtre à se diversifier, note le directeur général de l’ENT, Gideon Arthurs. C’est une question de survie éventuellement. Le public change autour de nous et s’il ne se reconnaît pas, il ne viendra pas.»

«La question pour nous est de savoir comment on peut changer l’ADN de cette communauté (artistique). En tant qu’institution de formation, on a cette possibilité de faire un pas en avant.» - Gideon Arthurs

Malgré tout, Gideon Arthurs nuance ses propos et explique que les choses ne se feront pas en claquant des doigts. «Ce n’est pas facile de prendre des risques en ce moment, des questions de financement, d’engagement avec le public. Ce n’est pas un moment facile pour les institutions culturelles.»

Sur un ton plus rassurant, Gideon Arthurs rappelle que des mesures ont été mises en place pour élargir le bassin de candidats à l’École nationale de théâtre du Canada. Il cite le stage Horizons Diversité, qui chaque été propose à des jeunes issus de minorités visibles de faire un stage de trois jours à la grande école. «Ce stage a énormément fait grandir le bassin de candidats», observe-t-il.

LIRE AUSSI:

»Gémeaux 2015: nos mises en beauté favorites

»Gémeaux 2015: Jean Airoldi présente sa conjointe

»Gémeaux 2015: les tenues préférées de la rédaction


Gala Gémeaux 2015: le tapis rouge


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter