POLITIQUE

Avis aux âmes généreuses : ce site de dons pour le Parti conservateur est un canular

21/09/2015 03:46 EDT | Actualisé 21/09/2015 03:48 EDT
Screenshot

Un étrange site web sollicite des dons pour un dénommé « fonds spécial » pour les conservateurs. Mais il s’agit d’un canular.

L’adresse IP du nom de domaine conservativelegacyfund.ca révèle que le site web a été créé il y a une semaine.

La page d’accueil offre une description douteuse du fonds, le décrivant comme un moyen d’aider les leaders conservateurs qui ont été condamnés par un système de justice biaisé en défendant les valeurs canadiennes.

« Ceci n’est pas un site du Parti conservateur du Canada », a confirmé le porte-parole Stephen Lecce au Huffington Post Canada, lundi.

del mastro legacy fund

Le faux site web montre une photo de l’ancien député Dean Del Mastro. Il est expliqué que l’ancien employé Michael Sona et lui ont « tous les deux sacrifié leur liberté pour s’assurer des victoires conservatrices aux élections fédérales ».

« Leur dévouement aux principes de base de la cause conservatrice nous a aidés à guider le Canada sur le chemin d’un futur aux possibilités infinies », peut-on lire.

Les deux ont été reconnus coupables de fraude électorale.

Harper a fait campagne, lundi, dans l’ancienne circonscription de Del Mastro. Un journaliste lui a demandé si la condamnation de son ancien député et si les images de son ancien secrétaire parlementaire allant dans une auto de police a causé du tort à son parti.

Le chef conservateur s’est malgré tout dit « optimiste » quant à ses chances de garder la circonscription.

Avertissement électoral

Pendant ce temps, La Presse Canadienne a rendu publiques des détails d’une présentation d’Élections Canada qui avertit ses employés de faire attention aux tactiques de plus en plus sophistiquées destinées à décourager, ou même à empêcher, les électeurs de voter.

Ils ont été avertis que les tactiques utilisées pour supprimer les votes de certaines catégories d'électeurs, qui sont de plus en plus populaires aux États-Unis, risquent de s'étendre à d'autres pays, dont le nôtre.

Élections Canada y cite les quatre étapes d'un plan de suppression de vote efficace, soit: identifier les non-partisans; récolter des informations sur ceux-ci; les décourager de se rendre aux bureaux de votes à travers des tactiques de peur, de désinformation ou de contestation systématique de leurs inscriptions; si les électeurs non-partisans se rendent tout de même aux urnes, les empêcher de voter en contestant leur éligibilité ou leur identification ou par de l'intimidation.

Le document a été préparé quelques mois avant que l'ancien organisateur du Parti conservateur Michael Sona ne soit reconnu coupable de fraude électorale en lien avec des appels automatisés trompeurs effectués dans la circonscription de Guelph, en Ontario, durant la campagne électorale de 2011.

Avec La Presse Canadienne

elections federales

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les promesses de la campagne électorale