DIVERTISSEMENT
20/09/2015 09:48 EDT | Actualisé 21/09/2015 09:44 EDT

Gala Gémeaux 2015: les réactions des gagnants (VIDÉOS/PHOTOS)

David Kirouac

Nouvelle adresse ou 19-2? Unité 9 ou Au secours de Béatrice? Les beaux malaises ou Les pêcheurs? 30 vies ou En thérapie? Plusieurs ne sont pas repartis les mains vides du 30e Gala des Prix Gémeaux, qui se tenait dimanche, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Voici les réactions de quelques gagnants de la soirée.

Fabienne Larouche – Meilleur texte: série dramatique quotidienne – 30 vies

«C’est ma dernière année de 30 vies. Il m’en reste 90 à écrire, je suis dans mon compte à rebours; là, j’en ai écrit 2310! C’est toujours un grand plaisir. Oui, c’est vrai qu’on est nommés à New York, à Banff, les Allemands, les Français, les Américains s’intéressent à nous, mais c’est fait ici. C’est pensé par une auteure québécoise, écrit ici, pensé ici, réalisé ici, par des artisans incroyables. L’équipe technique est écoeurante sur 30 vies, elle devrait être primée à travers le monde! Je reçois donc ce prix avec grand bonheur. Je suis très heureuse et sereine, ce soir. Très contente d’être là. Et je n’ai pas d’attentes. Je vais prendre les trophées et je suis contente, mais si ça n’arrive pas, ce n’est pas grave!»

Micheline Lanctôt – Meilleur rôle de soutien féminin – série dramatique annuelle – Unité 9

«C’est mon quatrième Gémeaux. Ce prix couronne ma présence dans l’émission car, comme je suis morte…(rires) Ça me fait très plaisir, parce qu’on n’avait pas pu participer, les trois dernières années, même si on avait reçu le Coup de cœur du public. C’est vraiment formidable. Ça fait un pincement, cette année, de savoir qu’Unité 9 recommence sans Élise… (rires) Il y a plein d’autres beaux personnages, mais je ne cache pas que j’aurais aimé continuer.»

Maude Guérin – Meilleur rôle de soutien féminin: série dramatique quotidienne – En thérapie

«Je n’en reviens pas! C’était un tout petit rôle, une toute petite participation, alors je ne m’attendais pas à l’emporter. Il y avait tellement de bons acteurs en nomination! Je n’avais rien préparé. En général, je ne prépare rien, parce que je trouve ça énervant. Je suis toujours entre deux feux; je veux gagner, je ne veux pas gagner… Je suis très maladroite dans tout ce flafla! Mais je suis très heureuse, très émue!»

Guy A.Lepage – Meilleure émission ou série d’entrevues ou talk-show – Tout le monde en parle

«J’ai deux prix préférés: quand on gagne le prix de la meilleure émission, choisi par l’Académie, et quand on gagne celui de la meilleure émission, choisi par le public. Parce que ça englobe tout le monde. On a tous des rôles là-dedans. Moi je suis en nomination comme animateur, mes recherchistes sont en nomination, les réalisatrices aussi. Mais, quand on gagne ce prix-là, c’est l’émission qui a gagné. Le reste, c’est du candy, de la crème fouettée.»

Julie LeBreton – Meilleur premier rôle féminin: comédie – Les beaux malaises

«Les beaux malaises est une émission qui rassemble, qui touche les gens, partout au Québec. Peu importe la région, peu importe le milieu où les gens vivent, ils sont touchés par Les beaux malaises, ils rient, ils disent qu’ils se retrouvent autour de la dinde, à Noël, et qu’ils parlent de sujets qu’ils n’avaient jamais abordés avant, grâce aux Beaux malaises. Je dirais que c’est arrivé à point dans ma vie. Car c’a un peu changé ma vie, j’ai moins d’anonymat qu’avant, mais c’est tellement un projet dont je suis fière! C’est un propos auquel j’adhère. Je trouve ça extrêmement drôle. Donc, je suis très fière.»

Macha Grenon – Meilleur premier rôle féminin: série dramatique saisonnière – Nouvelle adresse

«Ça fait plaisir, on se prend au jeu, mais je n’avais l’attente de gagner. Parce que j’ai énormément d’admiration pour les femmes avec qui j’étais en nomination. Mais c’est extraordinaire de gagner. Avoir la reconnaissance de ses pairs, c’est toujours rassurant.»

Alexandre Barrette – Meilleure animation: jeu ou téléréalité – Taxi payant

«J’ai de la misère à y croire. Tellement que je déparle! J’étais assis directement au centre de la salle, et souvent, les gagnants sont au bord des rangées. J’avais la pire position! J’étais quasiment au balcon. Je me disais que c’était impossible que je gagne. D’autant plus que cette catégorie comporte deux ou trois gros noms. Sans dénigrer les autres, Patrice L’Écuyer et Guy Jodoin se le passent depuis des années. Moi, je me trouve juste chanceux de faire de la télévision, et qu’il y ait des gens qui regardent Taxi payant et qui aiment ça, pour moi, c’est déjà une récompense. J’ai toujours minimisé les prix en me disant ça, et je garde cette ligne de conduite. Présentement, j’ai vraiment de la misère à y croire. Dans 30 minutes, je vais être exubérant et heureux, mais là, j’ai de la misère à voir que j’ai «torché» Patrice L’Écuyer! (rires)»

Francine Tougas – Meilleur texte: série dramatique annuelle – Au secours de Béatrice

«Je suis surprise. Je ne pensais pas que je le gagnerais. Je pensais que ça serait Danielle Trottier (Unité 9), puisque Fabienne Larouche ramenait cette année ses productions aux Gémeaux, et j’étais à l’aise avec ça. Je me trouve bien chanceuse, bien privilégiée. Je travaille fort, je prends ce qui m’appartient, mais je réalise que j’ai touché les gens. C’est un peu un rêve. À 63 ans, une reconnaissance comme celle-là, j’en suis très contente.»

Fabien Cloutier – Meilleur rôle de soutien : comédie – Les beaux malaises

«Les beaux malaises, c’est un beau projet, c’est le fun à faire, il y a plein de vrai bon monde sur cette série. C’est un réel plaisir d’en faire partie.»

Claude Legault – Meilleur premier rôle masculin: série dramatique saisonnière – 19-2

«On a récolté quelques trophées aujourd’hui. Je suis content qu’on ait eu celui des textes, celui de la réalisation. Ce que Podz (le réalisateur) fait, c’est unique. Les gens aiment Podz mais le craignent en même temps, parce qu’on se demande toujours ce qu’il va faire. Le prix de la meilleure série, c’est une récompense pour tout le monde. Mais celui-là, c’est pour Ben Chartier, c’est le premier Gémeaux de Ben Chartier. C’est un personnage auquel je suis très, très attaché. Ça boucle bien. Je vais pouvoir le placer à côté de l’uniforme de Ben, qui est en train de «pogner» des boules à mites, chez nous! J’ai beaucoup, beaucoup aimé jouer Ben Chartier.»

François Rozon, producteur – Meilleure comédie – Les beaux malaises

«J’ai l’impression que l’Académie nous met maintenant sur le même pied qu’une dramatique. Avant, on dirait que la comédie était dans une classe à part, mais maintenant, j’ai l’impression qu’on nous dit que notre série est équivalente à une bonne dramatique. C’est ce qu’on ressent. Il n’y a plus de différence. C’est rare qu’une comédie reçoit autant de nominations; cette année, c’est nous qui en avions le plus! J’ai l’impression que la série parle à tout le monde, aux gens de l’industrie, aux gens du public. On est très contents.»

Jean-René Dufort – Meilleure animation : humour, série ou spéciale de variétés – Infoman

«Ça fait 16 ans qu’on existe, et plus on vieillit, et plus les trophées nous font plaisir. C’est comme un magicien qui fait des tours depuis 16 ans ; il trouve ça bien le fun quand les gens dans la salle sont émerveillés. Je pense que c’est un antidote à se sentir vieux. On nous dit qu’on est aussi «bébés» qu’avant, et ça, ça nous fait bien plaisir! Après 16 ans, on a, techniquement, plus d’expérience politique que la majorité des politiciens! Parfois, on a plus d’expérience que le politicien qui est devant nous. On les regarde aller, nos jeunots…(rires)»

Sophie Lorain– Meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle - Au secours de Béatrice

«Ça m’a beaucoup surprise. Je sais que j’ai été nommée, mais je ne m’attendais pas à ça. Je n’étais pas préparée, je pensais qu’on allait passer en dessous du radar. Moi, le simple fait d’être nommée, je trouvais que c’était extrêmement concluant.»

Gala Gémeaux 2015: le tapis rouge

LIRE AUSSI:

»Gala Gémeaux 2015: transparences et dentelles à l'honneur

»Gala Gémeaux 2015: Jean Airoldi présente sa conjointe

»Gala Gémeaux 2015: Suivez notre couverture en direct

»Gala Gémeaux 2015: les tenues préférées de la rédaction

»Gala Gémeaux 2015: les réactions des gagnants

»Gala Gémeaux 2015: le noir à l'honneur

»En couple avec François Papineau, Bénédicte Décary est enceinte

»Gala Gémeaux 2015: le tapis rouge glamour et estival

»Découvrez comment les stars se préparent au gala des prix Gémeaux

»30e Gala des prix Gémeaux: c'est le début d'un temps nouveau

Abonnez-vous à notre page sur Facebook HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter