NOUVELLES

Le vaccin anti-grippe plus efficace cette année

17/09/2015 03:49 EDT | Actualisé 17/09/2015 03:51 EDT
Portra Images via Getty Images
Cropped image of doctor injecting patient in clinic

Le vaccin anti-grippe est beaucoup plus efficace cette année que pour la précédente saison 2014-2015, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires américaines.

Pour la saison passée, la plupart des cas de grippe ont été provoqués par une seule souche virale (H3N2) qui a muté après que le vaccin eut été fabriqué, a expliqué le Dr Bill Schaffner, professeur de médecine préventive et des maladies infectieuses à la faculté de médecine de l'Université Vanderbilt lors d'une conférence de presse.

Jusqu'à présent toutes les souches virales de la grippe traquées cette année et responsables des premiers cas de grippe de cette saison "correspondent exactement à ce qui est dans le vaccin, ce qui devrait procurer une bonne protection", a-t-il dit.

Le vaccin anti-grippe fournit un taux de protection de 50 à 60%, ce qui est inférieur à la plupart des autres vaccins mais reste suffisant pour éviter d'attraper la grippe, a précisé le Dr Tom Frieden, directeur des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC), lors de la même conférence de presse.

L'an dernier, en raison de la mutation du virus dominant, la protection offerte par le vaccin était très faible, de l'ordre de 13%, a-t-il dit.

Ceci explique pourquoi la saison 2014-15 a été particulièrement sévère, avec un taux record d'hospitalisation parmi les personnes plus âgées aux Etats-Unis particulièrement vulnérable aux souches virales de type H3, a précisé le Dr Frieden.

Il a aussi mentionné 145 décès pédiatriques confirmés en raison de la grippe, un nombre probablement inférieur à la réalité, selon lui. Il a insisté sur la nécessité de la vaccination contre la grippe dès l'âge de six mois.

Au total la grippe fait plus de 56 000 morts par an aux Etats-Unis, surtout parmi les personnes plus âgées.

Le directeur des CDC a expliqué que le nouveau vaccin contient toutes les souches en circulation, dont notamment H3N2 qui reste dominante, et H1N1 apparue en 2009, offrant ainsi une protection de 50 à 60%.

Les laboratoires ont analysé 199 spécimens de virus de la grippe actuellement en circulation et déterminé que 118 appartenaient à la souche H3N2, vingt à H1N1 et 61 était du type B.

Toutes ces souches sont aussi sensibles aux antiviraux sur le marché comme l'oseltamivir (Tamiflu).

Les laboratoires pharmaceutiques ont déjà produit au moins 171 millions de doses du nouveau vaccin anti-grippe et environ 40 millions de doses sont déjà disponibles aux Etats-Unis, a indiqué le Dr Frieden.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

8 astuces pour renforcer le système immunitaire