NOUVELLES

La bâtonnière Lu Chan Khuong démissionne et se fait remplacer immédiatement (VIDÉO)

15/09/2015 10:09 EDT | Actualisé 16/09/2015 11:04 EDT

La bâtonnière Lu Chan Khuong a annoncé mardi matin qu'elle démissionnait de ses fonctions, après s'être battue pour rester en poste durant plusieurs mois.

Par voie de communiqué, le Barreau du Québec a expliqué que les parties sont venues à une entente hors cours suite à une médiation présidée par l'ex-juge en chef de la Cour supérieure, François Rolland.

«Afin de préserver cette institution qui est plus importante que les personnes qui la dirigent, la Bâtonnière a pris la décision de quitter immédiatement ses fonctions après avoir reçu l'assurance que le programme pour lequel elle a été élue sera pris en considération et, dans la mesure du possible, mis en œuvre», peut-on lire.

Élue au printemps dernier par 64 % des membres du Barreau, Me Khuong a été suspendue de ses fonctions dans la foulée de la publication d'un reportage révélant qu'elle avait fait l'objet d'une plainte pour vol à l'étalage en avril 2014. La principale intéressée a toujours nié avoir volé quoi que ce soit et menaçait de poursuivre l'organisation dont elle devait assurer la présidence.

Les parties ont déclaré «qu'elles regrettent le tort que leur différend a pu causer au Barreau», une institution qui selon eux joue un rôle essentiel dans la société. Le conseil d'administration a remercié Mme Khuong d'avoir accepté de mettre fin au litige qu'elle avait institué afin «de permettre au Barreau de retrouver la sérénité nécessaire à l'accomplissement de sa mission première de protection du public».

Une nouvelle bâtonnière

Contrairement à ce que souhaitait Lu Chan Khuong, il n'y aura pas de nouvelles élections, et sa remplaçante a été choisie: il s'agit de Claudia P. Prémont, décrite par le Barreau comme «une administratrice d’expérience». Membre du conseil général de l’ordre professionnel de 2001 à 2008, elle a été bâtonnière de la ville de Québec en 2007-2008.

Elle occupait, depuis juin 2015, la fonction d’administratrice pour la région de Québec au sein du Conseil d’administration. «À titre de bâtonnière, elle exercera un droit de surveillance général sur les affaires du Barreau et assumera toutes les tâches liées à la fonction de bâtonnière du Québec, dont notamment, la mise en place de stratégies et d’outils visant le déploiement d’une nouvelle culture judiciaire nécessaire pour soutenir l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile», peut-on lire dans le communiqué du Barreau.

Me Prémont a notamment été chargée de cours en droit de la famille à l’Université Laval et responsable des ateliers en droit collaboratif à l’École du Barreau en 2008 et 2009.


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter