NOUVELLES

Toronto ne sera pas dans la course pour accueillir les Jeux olympiques d'été 2024, mais ne ferme pas la porte pour l'avenir

14/09/2015 08:30 EDT | Actualisé 15/09/2015 10:44 EDT
Richard Lautens via Getty Images
TORONTO, ON - JULY 6: Tory speaks to the media. Mayor John Tory met with representatives of the taxi industry in the wake of the judge dismissing city's request for an injunction to shut down Uber. He me with them in his office at City Hall and then spoke to the media. (Richard Lautens/Toronto Star via Getty Images)

Toronto n'est pas candidate à l'organisation des jeux Olympiques de 2024, a confirmé le maire John Tory, mardi.

«Je ne dis pas non aux Jeux Olympiques, je dis pas cette fois-ci», a déclaré M. Tory en annonçant que la ville de Toronto présenterait une candidature pour une prochaine édition.

Budapest, Hambourg, Los Angeles, Paris et Rome sont les cinq villes officiellement candidates pour accueillir les JO d'été 2024.Le maire de Toronto, John Tory, a décidé de ne pas poser la candidature de la ville pour recevoir les Jeux olympiques d'été de 2024, rapportent plusieurs médias.

Un manque d'intérêt du secteur privé et de «support ferme» de la part du gouvernement provincial ont poussé le maire à décider d'abandonner l'idée d'accueillir les Jeux.

Des sources ont révélé au Toronto Star que Tory a passé plusieurs semaines à penser à une éventuelle candidature, qui devait, selon lui, être financée par le secteur privé.

Mais un manque de soutien des entreprises et de la province, les élections fédérales en cours, et la clôture très récente des Jeux panaméricains de Toronto ont contribué à anéantir les espoirs de Jeux d'été dans la ville.

Juste la candidature aurait pu coûter jusqu'à 60 millions de dollars, rapporte le Toronto Star.

Le National Post a aussi appris la nouvelle d'une source anonyme, qui leur a révélé que plusieurs conseillers municipales s'y opposaient.

John Tory devrait en faire l'annonce officielle mardi matin.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été adapté de l’anglais.

Avec les informations d'Agence France-Presse

Les premiers Jeux olympiques modernes - Athènes, 1896


Cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres 2012

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter