POLITIQUE

Gilles Duceppe propose que le Québec administre l'impôt fédéral comme la TPS

11/09/2015 02:32 EDT | Actualisé 11/09/2016 05:12 EDT
AFP/Getty Images

Le Bloc québécois propose de faire exactement l'inverse de ce que suggère la commission Robillard, soit de rapatrier l'administration de l'impôt fédéral au Québec, comme c'est le cas pour la TPS.

Le chef bloquiste, Gilles Duceppe, a fait cette proposition vendredi à Montréal, invitant les autres chefs de parti à se prononcer sur cette question qui, selon lui, devrait obtenir leur assentiment puisqu'elle représente des économies de temps et d'argent pour l'ensemble des contribuables.

Selon ses calculs, les particuliers économiseraient ainsi 150 millions $ en frais administratifs, les entreprises 200 millions $ et le gouvernement du Québec 250 millions $, pour une économie totale de 600 millions $.

Quant à la possibilité de faire l'inverse, comme le propose le rapport de la commission Robillard, Gilles Duceppe affirme que tant Lucienne Robillard que le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, sont dans l'erreur lorsqu'ils soutiennent que l'autonomie fiscale du Québec serait préservée.

M. Duceppe a fait valoir que l'Ontario, dont les impôts sont perçus par Ottawa, en est la preuve avec le refus systématique du gouvernement Harper de permettre au gouvernement de Kathleen Wynne de mettre sur pied son propre régime de retraite.

elections federales

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Élections fédérales 2015: candidats vedettes au Québec