NOUVELLES

Les capacités cognitives des aînés devraient être mesurées chaque année

10/09/2015 01:11 EDT | Actualisé 10/09/2016 05:12 EDT
MoMo Productions via Getty Images
senior woman using tablet

MONTRÉAL — Les capacités cognitives des aînés âgés de 70 ans et plus devraient être vérifiées chaque année, estiment des experts internationaux qui sont réunis à l'Université de Saint-Louis.

Ils précisent qu'on devrait s'intéresser en particulier à leur mémoire et à leur raisonnement.

Des études publiées récemment par des journaux médicaux aussi prestigieux que The Lancet et le New England Journal of Medicine permettent de croire que 30 pour cent des aînés de 70 ans et plus ont des problèmes de mémoire.

Environ 16 pour cent d'entre eux avaient des problèmes cognitifs modérés et 14 pour cent souffraient de démence, y compris de la maladie d'Alzheimer.

Certaines causes d'un déclin cognitif hâtif — comme la dépression, l'hypothyroïdie, l'apnée du sommeil ou encore des problèmes de vue ou d'ouïe — peuvent être combattus s'ils sont détectés à temps.

Des modifications au mode de vie peuvent aussi ralentir la progression du déclin, selon les experts. Ils évoquent notamment une meilleure alimentation (comme le régime méditerranéen), l'activité physique (le tai chi, la danse et l'entraînement contre résistance sont suggérés), des exercices de mémoire et un contrôle des facteurs de risque pour les maladies cardiovasculaires.

Ils soulignent aussi que les jeux vidéo peuvent améliorer le raisonnement, la mémoire, le temps de réaction et l'attention des aînés.

 

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter