Transport du pétrole : Pierre Karl Péladeau critique les partis fédéralistes

Publication: Mis à jour:
PELADEAU
CP
Imprimer

Le chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau se joint au Bloc québécois pour attaquer le NPD sur le plan environnemental.

De passage à l’École d’été de l’Institut du Nouveau Monde, PKP a comparé la position néodémocrate sur le transport du pétrole à celle des conservateurs.

À son avis, Thomas Mulcair a été « déculotté » lorsqu’il a été questionné sur le projet Énergie Est par les journalistes à Québec, mercredi. « Il n’est pas capable de répondre adéquatement à la question ‘Êtes-vous pour ou contre?’ », a critiqué Péladeau.

En matinée, le chef bloquiste Gilles Duceppe avait ridiculisé la position de Mulcair sur les projets d'oléoduc, lui reprochant se soucier seulement de protéger les sièges des néodémocrates dans l'Ouest canadien.

Il lui a demandé de « rectifier les choses », puisque le projet Énergie Est, selon lui, n'est pas accepté socialement au Québec.

Quand on se compare…

Le chef du PQ a vanté le changement d’attitude des grandes puissances comme les Etats-Unis et la Chine qui ont compris qu’il fallait favoriser les énergies vertes, alors que le Canada fait tout le contraire.

« La stratégie énergétique canadienne consiste à sortir ce pétrole en faisant construire des pipelines, et fait croire que les pipelines sont dans l’intérêt commun », a commenté Péladeau.

Or, l’intérêt des Québécois tourne autour de l’hydroélectricité, une source d’énergie propre, selon l’ancien président d’Hydro-Québec.

« Plus nous allons exploiter le pétrole des sables bitumineux, plus nous allons aller à contrecourant de la réduction de l’émission des gaz à effet de serre », s’est-il indigné.

« Nous avons des rendez-vous comme citoyens du monde, a-t-il ajouté, en parlant de la Conférence de Paris prévue en décembre prochain. C’est pourquoi nous voulons faire du Québec un pays. »

Celui qui revient des Îles-de-la-Madeleine a vanté son mode de vie écologique et local, précisant qu’il est végétarien, qu’il s’habille avec des marques québécoises et qu’il se déplacera à son mariage en vélo tandem.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Close
Grand rassemblement pour PKP à Montréal (9 mai 2015)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

PKP a été hué par des militants | Le Journal de Québec

Harcèlement journalistique : PKP se trompe de cible - L'actualité

Le pétrole est un atout majeur, dit PKP

L'énigme PKP en 11 points

Pierre Karl Péladeau défenseur de l'environnement dans Chauveau