Huffpost Canada Quebec qc

Fantasia: 5 films à voir cette fin de semaine (VIDÉOS)

Publication: Mis à jour:
NIKON
Fantasia
Imprimer

1 – LUDO

Ludo from Festival Fantasia on Vimeo.


Érotique, sanguinaire et étrange, Ludo des cinéastes indiens Nikon et Q est un véritable voyage sensoriel au cœur de la débauche. Préparez-vous à suivre les lubies de jeunes adolescents sans foi ni loi en quêtent de sensations fortes.

Vendredi 17 juillet

2 – THE SHAMER’S DAUGHTER

Shamer's daughter from Festival Fantasia on Vimeo.


Entre la trilogie du Seigneur des anneaux et la série Game of Thrones, voici le film de Kenneth Kainz, adapté des romans The Shamer Chronicles de l’auteure danoise Lene Kaaberbøl. Cette œuvre gothique campée dans un Moyen-âge lugubre raconte l’histoire d’une jeune fille douée de pouvoirs divinatoires. Elle seule peut découvrir l’identité d’un meurtrier dont les motivations politiques fragilisent l’aristocratie locale.

Samedi 18 juillet

3 – 100 YEN LOVE



Le Japonais Masaharu Take signe avec cette comédie noire un petit bijou de cinéma. On y fait la connaissance de la recluse et introvertie Ichiko. Son quotidien est soudainement remis en cause par l’arrivée à la maison de sa sœur qu’elle déteste. Tout un chamboulement qui la poussera à se lier d’amitié avec un boxeur aux pratiques sportives peu orthodoxes.

Samedi 18 juillet

4 – WE ARE STILL HERE



Les maisons hantées font le succès de l’horreur depuis des décennies. Ce qui fait l’originalité du film de l’Américain Ted Geoghegan, c’est sa facture résolument ancrée dans le réel. Un couple endeuillé par la mort prématurée de leur enfant unique décide de s’installer dans une demeure de la Nouvelle-Angleterre. Ils n’imaginent pas encore ce qui peut bien se cacher derrière les murs, sans doute des secrets qu’il ne faut surtout pas réveiller.

Dimanche 19 juillet

5 – I’M THOR

I Am Thor - Teaser Trailer from Ryan Wise on Vimeo.


Le réalisateur canadien Ryan Wise a posé sa caméra sur le blond Jon Mikl Thor, un culturiste de Vancouver en quête d’une renommée qu’il réussira à atteindre dans l’univers du rock’n’roll des années 1970 avant de retomber dans l’oubli. Ce documentaire qui porte un regard attachant sur une figure originale et quelque peu excentrique est aussi une belle réflexion sur nos rêves de réussite.

Dimanche 19 juillet

Abonnez-vous à notre page sur Facebook HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Films de la semaine - 10 juillet 2015
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction