DIVERTISSEMENT
08/07/2015 03:06 EDT | Actualisé 08/07/2015 03:09 EDT

Bruit des concerts: Saint-Lambert affronte Montréal et Evenko en Cour

Radio-Canada

La Cour supérieure du Québec entend la cause qui oppose la Ville de Saint-Lambert à la Ville de Montréal et au promoteur de spectacles Evenko concernant le bruit des concerts du parc Jean-Drapeau. La juge pourrait imposer une limite de volume dès jeudi soir ou vendredi matin, au plus tard.

Saint-Lambert demande de « tourner le bouton du volume un peu vers la gauche » pour diminuer le son de quelques décibels. L'avocat de la Ville, Alain Chevrier, a demandé ce matin que soit rétablie la limite de bruit qu'imposait Montréal avant 2014.

M. Chevrier affirme que c'est à la demande d'Enveko que Montréal ne fixe plus de limites aux spectacles de l'île Sainte-Hélène. Les défenderesses présenteront leurs arguments cet après-midi.

« On ne demande pas un arrêt des spectacles, mais une diminution du niveau de bruit »

— Alain Chevrier, avocat de Saint-Lambert

Saint-Lambert demande à la Cour supérieure d'imposer une limite de 60 décibels [db] perçus aux propriétés de ses résidents les plus proches. Des niveaux de bruit jusqu'à deux fois et demie plus fort que cette norme ont été enregistrés par une firme mandatée par la ville de banlieue.

Selon l'avocat de Saint-Lambert, il suffirait qu'Evenko applique sa propre norme de 95 dB sur les lieux du spectacle pour que le bruit soit acceptable de l'autre côté du fleuve.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

20 festivals artistiques à découvrir au Québec