INTERNATIONAL

Syrie: l'EI suspend à un poteau deux enfants n'observant pas le ramadan

22/06/2015 05:12 EDT | Actualisé 22/06/2015 05:13 EDT
BULENT KILIC via Getty Images
Syrians break their fasting on June 20, 2015 in Akcakale, in Sanliurfa province, during the holy month of Ramadan. The UN's refugee agency marked World Refugee Day on June 20 in Damascus, calling on the global community not to ignore the plight of millions of people around the world displaced by war and persecution. UNHCR says close to four million have fled the country as refugees, mainly to neighbouring countries that struggle to cope with the influx. AFP PHOTO / BULENT KILIC (Photo credit should read BULENT KILIC/AFP/Getty Images)

Le groupe extrémiste État islamique (EI) a suspendu lundi à un poteau deux garçons pour ne pas avoir observé le ramadan, mois de jeûne musulman, dans l'est de la Syrie, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des habitants de la ville de Mayadeen, dans la province de Deir Ezzor, ont rapporté à l'OSDH que l'EI a fait suspendre à un poteau deux garçons âgés de moins de 18 ans près du siège de la Hissba", la police djihadiste, a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

"Les enfants sont suspendus par des cordes sur un poteau depuis midi et l'étaient encore en fin de soirée", indique-t-il.

"Apparemment, on les a surpris en train de manger".

Une pancarte a été accrochée sur leur corps et où l'on pouvait lire "rupture de jeûne sans justification religieuse".

L'EI, qui contrôle de larges territoires en Syrie et en Irak voisin, prône une vision extrême de l'application de la charia (loi islamique).

Il n'hésite pas à punir ses ennemis ou ceux qui lui désobéissent par des décapitations, des lapidations, des flagellations et des simulations de crucifixions.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques images du Ramadan dans le monde