NOUVELLES

Le Canada enverra deux astronautes dans l'espace d'ici 10 ans

02/06/2015 04:04 EDT | Actualisé 02/06/2015 04:07 EDT
montage

Le Canada enverra deux nouveaux astronautes dans l'espace d'ici dix ans, a annoncé mardi le gouvernement canadien en renouvelant jusqu'en 2024 sa participation à la Station spatiale internationale (ISS).

Le Canada est le troisième pays à prolonger son engagement à l'égard de l'ISS, dont l'exploitation est prévue jusqu'en 2024, après les Etats-Unis et la Russie.

Les astronautes Jeremy Hansen et David Saint-Jacques s'entraînent en vue de cette mission dans l'espace depuis leur sélection par l'Agence spatiale canadienne (ASC) en 2009.

Dernier Canadien dans l'espace, Chris Hadfield avait commandé la station spatiale lors d'une mission de cinq mois en 2013.

"Chris Hadfield a fait la fierté des Canadiens", a dit le ministre canadien de l'Industrie, James Moore.

La prolongation de la participation du Canada à l'ISS est assortie d'un soutien financier sur quatre ans, à partir de 2020, dont le montant n'a pas été dévoilé.

En vertu de son engagement, le Canada enverra un premier astronaute dans l'espace d'ici 2019 et l'autre d'ici 2024. Leur sélection se fera en fonction des besoins de la mission qui seront discutés avec les différents partenaires de l'ISS dans les prochains mois.

Le Canada participera aussi à "de futures missions vers la Lune, Mars et plus loin encore", selon un communiqué de l'ASC.

M. Moore a aussi annoncé une aide de 10,5 millions de dollars canadiens (7,6 M d'euros) au groupe de robotique canadien MacDonald, Dettwiler and Associates pour qu'il continue d'assurer le soutien technique du bras spatial Canadarm2, du robot Dexter et du système de la base mobile sur l'ISS.

Le Canada va aussi prolonger de deux ans sa collaboration avec la NASA dans le cadre de la mission du laboratoire scientifique sur Mars, connue sous le nom de Curiosity, a dit M. Moore.

Enfin, quatre nouvelles expériences scientifiques canadiennes seront menées à bord de l'ISS cet automne dans le but de tester les effets de l'apesanteur sur le corps humain et d'étudier les retombées des voyages dans l'espace sur le plan de la santé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Chris Hadfield's Stunning Space Photography