DIVERTISSEMENT

Programmation extérieure du 36e Festival de jazz de Montréal: B.B. King, Beirut, The Barr Brothers et bien d'autres

02/06/2015 03:57 EDT
John Londono

L’équipe du 36e Festival international de jazz de Montréal (FIJM) a dévoilé sa programmation extérieure gratuite, mardi. Certes, le concert d’ouverture du groupe de folk américain Beirut et l’hommage à B.B. King en clôture de l’événement sont deux des incontournables cette année. Or, il y aura tellement plus à entendre puisque quelque 350 spectacles seront offerts en plein air aux dizaines de milliers d’amateurs de musique en tout genre.

« Le volet extérieur gratuit, c’est le cœur du festival, a indiqué le fondateur et président du festival du FIJM Alain Simard, lors de la conférence de presse tenue à l’Astral. Il touche 80 % des gens qui participent au festival. C’est ce qui est exclusif à Montréal et distingue le FIJM des autres événements du genre dans le monde. C’est notre mission première. D’ailleurs, dès sa première année, il y avait des spectacles gratuits. »

Ce dernier a pris le temps de souligner du même souffle que ce volet extérieur coûtait 18 millions de dollars.

À tous ces concerts livrés dehors s’ajoutent, comme à l’habitude, une multitude de prestations en salle (cette partie de la programmation avait été dévoilée à la fin du mois d’avril) et des activités très variées. Il ne faudrait pas oublier toutes ces personnes qui animeront le site, à commencer par les cinq musiciens de West Trainz qui déambuleront dans les rues du centre-ville pour partager une musique inspirée de l’univers ferroviaire et des voyages de l’initiateur du projet Erik West Millette.

« Enfin, un club de jazz »

Une nouveauté en 2015 qui semble ravir les organisateurs du Festival : le Club Jazz Casino de Montréal, situé sur la rue De Bleury au sud de Sainte-Catherine, ouvrira ses portes pour le festival dans ce qu’il sera désormais convenu d’appeler la place SNC-Lavalin. C’est juste à côté du centre de créativité du Gesù.

Selon l’équipe du festival, « on pourra y vivre l’expérience d’un vrai club de jazz en extérieur, comme si on était à
La Nouvelle-Orléans, lieu de naissance du jazz et principale inspiration de ce nouveau lieu où le jazz règnera en roi et maître dès l’apéro, avec de la musique live en continu de 17 h à 23 h, tous les soirs. » Le lieu sera ainsi consacré à la série baptisée Les brunantes et Les escales nocturnes. On pourra y entendre entre autres le collectif funky montréalais The Brooks, Mathieu Désy ou encore la saxophoniste Marie-Josée Frigon (MJF6) et ses complices de longue date.

The Barr Brothers

The Barr Brothers est un groupe chouchou des Montréalais qui a le vent dans les voiles depuis la sortie du très respecté album Sleeping Operator. Le band de folk rock sera en vedette sur la grande Place des festivals, le 30 juin à 21 h 30. Au dire de Laurent Saulnier, Vice-président Programmation et Production, ce sera des Barr Brothers « comme on ne les a jamais entendus ».

À la fin de cette conférence de presse, nous avons demandé à Brad Barr, ce qu’il y aurait de « spécial » dans ce concert gratuit, qui s’avère la troisième participation de la formation au FIJM.

« Les gens du festival nous ont offert le Grand Événement, nous permettant du même coup de proposer n’importe qu’elle sorte de spectacle. On va donc faire de notre mieux pour imaginer ce que pourrait être le meilleur des Barr Brothers [la formation est complétée par son frère Andrew, la harpiste Sarah Page et le multi-instrumentiste Andres Vial]. Nous allons rassembler certains des meilleurs musiciens et amis que nous avons rencontrés à Montréal depuis notre arrivée dans cette ville afin de passer une superbe soirée.

Nous allons notamment mettre pas mal d’efforts sur la mise en scène. C’est un concept que nous aimerions ensuite conserver pour la suite de la tournée. Nous voulons créer un beau montage visuel pour des projections. Pour le reste, nous avons invité les membres de Led Zeppelin, comme Jimmy Page et Robert Plant, mais ils n’étaient pas disponibles ! Du moins, ça illustre le sérieux de notre démarche notre volonté à proposer quelque chose d’unique », a ironisé Brad Barr.

LIRE AUSSI:

Le Festival international de jazz de Montréal dédie sa 36e édition à B.B. King

B.B. King

L’importance de B.B. King dans l’univers du blues est telle que les responsables du Festival de jazz de Montréal ne pouvaient passer sous silence son décès, le 14 mai, à l’âge de 89 ans. Rappelons que B.B. King a offert de nombreuses prestations au FIJM au cours de sa carrière.

En plus de consacrer tout l’événement 2015 à la mémoire de la légende, les organisateurs proposent deux concerts distincts, le dimanche 5 juillet, à 21h et à 23h, dans lesquels participeront plusieurs artistes québécois : Bob Walsh, Jordan Officer, Kim Richardson, Brian Tyler, Angel Forrest, Mike Goudreau, Jimmy James, Conor Gains, Mathieu Holubowski et autres. Ceux-ci salueront à leur manière le chanteur-guitariste américain. C’est l'harmoniciste Guy Bélanger qui a concocté, à la demande de la direction du FIJM, ce spectacle-hommage. Il reçoit notamment l’aide de Jean Fernand Girard, qui sera responsable de la direction musicale.

« On m’a proposé d’être directeur artistique de ce spectacle, il y a environ 10 jours, explique Guy Bélanger en entrevue. C’est drôle, car il y a exactement 20 ans, je faisais la première partie de B.B. King au Forum de Montréal. Avec Bob Walsh, j’avais aussi répété l’expérience à la Place des Arts quelques années plus tard. J’ai donc pu le rencontrer à certaines occasions.

J’ai passé à travers son catalogue, qui est immense, poursuit Guy Bélanger. En fait, je me suis contenté d’une centaine de morceaux. Je voulais trouver une vingtaine de pièces les plus représentatives de sa grande carrière. On veut créer un show convivial et dynamique. J’ai misé sur des compositions qui relatent à la fois des époques et des styles différents qu’a connus B.B. King. Il a fait du blues rural, mais aussi des trucs urbains, comme le Chicago Blues. Il a aussi fait des choses plus festives. »

La programmation est disponible dès maintenant sur le site internet du FIJM.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

20 festivals artistiques à découvrir au Québec