NOUVELLES

FIFA: Les dirigeants du soccer bolivien visés par une enquête pour corruption

02/06/2015 06:01 EDT | Actualisé 02/06/2016 05:12 EDT
SEBASTIEN BOZON via Getty Images
Picture shows the logo of the FIFA in front of the organisation's head office in Zurich on September 26, 2014, on the last day of the meeting of the executive committee. President Sepp Batter formalized his candidature for a 5th mandate at the head of the FIFA. Meanwhile the condition of attribution of the world cup 2022 for the Qatar are still discussed. AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON (Photo credit should read SEBASTIEN BOZON/AFP/Getty Images)

La justice bolivienne a annoncé l'ouverture d'une enquête visant les dirigeants de la Fédération de football de Bolivie (FBF) dans le cadre du scandale de corruption entachant la Fifa.

"Nous allons enquêter dans le cadre de nos attributions et de nos compétences en tant que Ministère public sur les personnes qui seraient auteurs ou complices d'un possible acte de corruption que nous allons analyser", a déclaré le procureur général Ramiro Guerrero en conférence de presse.

Trois enquêteurs vont ainsi passer au crible la gestion de la FBF dont le président Carlos Chavez serait, selon un media américain, impliqué dans le scandale de corruption à la Fifa.

La FBF appartient à la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) dont l'un des hauts dirigeants vénézuélien Rafael Esquivel a été arrêté mercredi dernier en Suisse à la demande de la justice américaine qui enquête sur de la corruption présumée au sein de la Fifa.

Par ailleurs, le président de la Fédération Colombienne de football (FCF), également membre de la Conmebol, a rejeté lundi les accusations de corruption émanant de la justice américaine dans le cadre de cette affaire.

"Il n'y a pas de comptes (bancaires) secrets, il n'y a pas de comptes gonflés ni de comptes qui échappent à la gestion de la Fédération, ici en Colombie", a déclaré en conférence de presse Luis Bedoya qui est également membre de la commission exécutive de la Fifa.

Le 27 mai, le ministère américain de la Justice a annoncé l'inculpation pour corruption de quatorze élus et partenaires de la Fifa.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter