NOUVELLES

Trois fabricants de cigarettes condamnés à payer 15 milliards de dollars aux victimes du tabac (VIDÉO)

01/06/2015 04:53 EDT | Actualisé 02/06/2015 11:57 EDT

Trois grands fabricants canadiens de cigarettes sont condamnés par la Cour supérieure du Québec à verser plus de 15 milliards $ dans le cadre de deux recours collectifs, affirme un groupe anti-tabac.

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé affirme que la décision du juge Brian Riordan a été rendue publique lundi après-midi après un marathon en cour qui a duré plus de deux ans et demi et 16 ans de procédures judiciaires. Le procès s'était conclu en décembre dernier.

Imperial Tobacco et JTI-Macdonald ont immédiatement annoncé leur intention d'aller en appel de ce jugement.

Les deux recours collectifs ont été entendus ensemble aux fins du procès et ils opposent les trois principaux cigarettiers canadiens - Imperial Tobbaco, Rothmans-Benson & Hedges et JTI-Macdonald - à plus d'un million de Québécois atteints de graves maladies qu'ils disent causées par le tabac. Ces personnes réclamaient collectivement quelque 20 milliards $ en dommages compensatoires et punitifs.

Le premier recours avait été intenté au nom des victimes du cancer du poumon, du larynx, de la gorge et d'emphysème causés par des produits de tabac et le second pour les personnes dépendantes de la nicotine contenue dans les cigarettes.

Les fumeurs allèguent que les cigarettiers connaissaient - ou auraient dû connaître - l'effet nocif de leurs produits sur la santé. Et que malgré cela, ils les ont vendus, avec l'aide de techniques de marketing élaborées. Tout cela sans informer le public des risques, disent-ils.

Les avocats des compagnies de tabac, eux, font valoir que les risques liés au tabagisme sont connus depuis longtemps. Les entreprises ne devraient pas être tenues de payer pour les choix personnels des gens, avaient-elles fait valoir devant le juge.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

10 raisons pour ne pas fumer