NOUVELLES

Embauche: les pires et les meilleures industries au Canada

30/05/2015 06:14 EDT | Actualisé 01/06/2015 10:46 EDT
Getty

Près d’un emploi sur 20 dans le secteur pétrolier, gazier et minier au Canada a disparu dans la dernière année, selon les données récoltées par Statistique Canada.

Ce secteur a supprimé environ 10 400 emplois -soit 4,5% du nombre total- dans les 12 derniers mois (mars 2014 à mars 2015), démontre le sondage basé sur la rémunération, les gains et la durée du travail. De plus, 2 100 des licenciements ont été effectués en mars alors que les prix du pétrole ont atteint un creux.

Le commerce de détail est un autre domaine dans lequel la recherche d’emploi peu constituer un défi de taille. Le secteur le plus vaste de l’économie canadienne en matière d’embauche a sacrifié 6 000 emplois dans la dernière année, soit 0,3% du nombre total. Ces chiffres ont été entraînés vers le bas par le départ rapide de Target Canada dans les premiers mois de l’année.

Le mois de mars semble avoir été brutal, en général, en matière d’emplois. Le sondage indique que 19 000 Canadiens ont perdu leur poste durant cette période.

Les nouvelles ne sont toutefois pas totalement mauvaises. Le nombre d’emplois dans le pays demeure un pour cent plus élevé que l’an dernier et il se maintient grâce à l’accroissement démographique.

De nombreux secteurs de l’économie ont révélé une croissance soutenue de l’emploi dans la dernière année. Certains figurent en tête de liste. Il s’agit notamment des soins de santé, de l’assistance sociale, de l’hébergement, de la restauration sans compter les services professionnels, scientifiques et techniques.

Voici les meilleurs et les pires secteurs de l’économie canadienne en ce qui a trait à la création et à la suppression d’emplois dans la dernière année.

Embauche: les pires et les meilleures industries au Canada

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter