NOUVELLES

Attaque au parlement: Zehaf Bibeau a encouragé d'autres personnes à l'imiter

28/05/2015 04:53 EDT | Actualisé 29/05/2015 03:36 EDT

Dans la partie non divulguée de sa vidéo enregistrée avant la fusillade sur la colline du parlement, en octobre, Michael Zehaf Bibeau encourage les autres à mener des attaques comme lui.

Deux sources qui ont requis l'anonymat ont révélé à La Presse Canadienne le contenu caché de cette vidéo. Durant les 18 secondes manquantes, Zehaf Bibeau demande à d'autres d'organiser des attaques terroristes et nomme des noms.

Ce témoignage a été enregistré dans sa voiture quelques instants avant qu'il n'ouvre le feu au Monument commémoratif de guerre du Canada, tuant le caporal Nathan Cirillo. Michael Zehaf-Bibeau est ensuite entré dans l'édifice du Centre du parlement, où il est mort dans un échange de coups de feu.

Selon les sources, les gens nommés dans la vidéo ne semblent pas avoir été impliqués dans l'attaque. Les noms cités ont une consonance arabe. On ignore si les enquêteurs sont parvenus à les identifier.

Le commissaire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Bob Paulson, a déjà expliqué que les enquêteurs avaient de bonnes raisons "opérationnelles" de garder une partie de la vidéo confidentielle. Les autres 55 secondes de la vidéo ont été publiées il y a près de trois mois. Les parties censurées comprennent 13 secondes au début et cinq à la fin de l'enregistrement.

Dans ce qui a déjà été présenté aux Canadiens, Michael Zehaf Bibeau fixe calmement la caméra et explique qu'il agit en réaction à la participation militaire du Canada en Irak et en Afghanistan.

"Nous vengeons les moudjahidines de ce monde", dit-il.

"Le Canada est devenu officiellement un de nos ennemis en nous déclarant la guerre et en nous bombardant ainsi, créant beaucoup de terreur dans nos pays en nous assassinant et en tuant nos innocents. Alors, je vais juste cibler quelques-uns de vos soldats, juste pour démontrer que vous n'êtes aucunement en sécurité dans votre propre pays, vous devriez faire attention", poursuit-il.

Lundi, M. Paulson a affirmé que la GRC montrerait les extraits restants de la vidéo cette semaine ou la suivante, en même temps qu'un rapport de la Police provinciale de l'Ontario sur la réaction des agents de la GRC sur la colline du parlement, le jour de la fusillade.

Également la semaine prochaine, la Chambre des communes prévoit déposer une évaluation semblable sur la réponse du personnel de sécurité une fois que Zehaf Bibeau a réussi à pénétrer à l'intérieur de l'édifice du Centre avec une arme chargée. Jeudi devant un comité parlementaire, le président de la Chambre des communes, Andrew Scheer, a affirmé que son bureau en était à décider des parties du rapport qui seront publiées.

"Un rapport qui comprend des noms d'employés de la sécurité, des noms de constables, où les gens se sont trouvés et à quelle heure, et où les ressources ont été déployées, certaines de ces informations ne sont pas faites pour être publiées", a indiqué M. Scheer.

"Cela ferait plus de dommages que d'améliorations à la sécurité. Donc nous en sommes présentement à décider de la meilleure façon de rendre (ce rapport) public."

Les députés recevront la même version caviardée que celle remise au public, a-t-il dit.

La Chambre des communes dépensera 6,5 millions $ supplémentaires au cours du présent exercice financier pour déployer de nouvelles mesures de sécurité autour de la colline du parlement.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Newspaper Coverage Of Ottawa Shooting