Logis Rose-Virginie: 25 ans d'efforts pour soutenir les femmes en détresse

Publication: Mis à jour:
LOGIS ROSEVIRGINIE
Courtoisie
Imprimer

L’organisme Logis Rose-Virginie célébrait, le 27 mai dernier, ses 25 ans d’existence et d’efforts pour soutenir les femmes. La maison pour femmes en détresse située à Rosemont a ouvert ses portes au grand public, aux donateurs et aux bénévoles pour l’occasion.

«Je trouve formidable le travail que fait Logis Rose-Virginie pour donner cette chance à des femmes qui ont eu besoin d'un coup de main à un moment de leur vie, a mentionné la porte-parole Mélanie Joly en souhaitant à l'organisme une année remplie de solidarité et de générosité. Ces femmes sont des exemples de courage et de détermination, et nous avons tous et toutes quelque chose à apprendre d'elles, moi la première. L'ensemble du secteur communautaire est fondamental pour venir en aide à ceux qui en ont besoin et trouver des solutions aux défis sociaux qui ont toujours lieu, malgré toutes les bonnes intentions.»

Logis Rose-Virginie a profité de son anniversaire pour lancer une campagne de financement d’envergure. L’objectif : amasser un million de dollars en 3 ans. L’agent récolté sera notamment consacré à la lutte au phénomène d’itinérance féminine.

Une nouvelle image était de mise pour permettre à l’organisme ayant maintenant un quart de siècle de faire peau neuve. Le nouveau logo et les nouvelles couleurs de Logis Rose-Virginie ont été dévoilés lors des portes ouvertes.

Des élus de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie et Monique Vallée, conseillère de la Ville de Montréal, membre du comité exécutif responsable du développement social et communautaire ainsi que de l'itinérance, ont pris part à l’événement.

Jean-François Lisée, porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile et de prévention, a pour sa part souligné les 25 ans et le travail essentiel de Logis Rose-Virginie lors d’une déclaration émouvante à l’Assemblée nationale.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter