NOUVELLES

Le FootGolf: du soccer pour relancer les terrains de golf

27/05/2015 01:40 EDT | Actualisé 27/05/2015 01:41 EDT
Thomas Gerbet/Radio-Canada

Des propriétaires de clubs de golfs du Québec pensent avoir trouvé la solution pour pallier la baisse de fréquentation des parcours : le soccer, sport le plus pratiqué dans la province. Pour rajeunir leur clientèle, ils ont importé le FootGolf, un jeu déjà populaire ailleurs dans le monde.

Un reportage de Thomas Gerbet

L'oeil de Tiger Woods et le pied de Ronaldo. Le FootGolf conserve les mêmes principes et les mêmes règlements que le golf, sauf qu'au lieu de la balle, c'est un ballon, et au lieu des bâtons, on utilise le pied.

« Bien sûr, les trous sont plus gros », précise le copropriétaire du golf Le Riviera de Saint-Bruno-de-Montarville, Renaud Harvey. Son parcours offre depuis cette fin de semaine 18 trous de FootGolf en parallèle des 12 trous pour le golf traditionnel.

Un trou de FootGolf mesure 53 centimètres de diamètres Photo : Thomas Gerbet

« Le FootGolf fait partie de cette vision démocratisée, d'accessibilité aux jeunes. Notre code vestimentaire est un peu moins rigide »

— Renaud Harvey, copropriétaire du Golf Le Riviera à Saint-Bruno

Un autre club de golf, celui de Rivière-Beaudette, à l'ouest de Montréal, inaugurera son parcours de FootGolf, la semaine prochaine. Deux autres parcours existent depuis le printemps 2014 : au Golf Le Select à Mirabel et au Golf Lac-Saint-Jean, à Saint-Gédéon.

« Le FootGolf a complètement changé l'entreprise », affirme sans détour le directeur général du Golf Le Select de Mirabel, Dany Beauséjour. « On gagne ce qu'on perd comme golfeurs ». Aujourd'hui, 10% de sa clientèle joue au FootGolf.

« Le golf est difficile, long et cher. Le soccer c'est tout le contraire » — Dany Beauséjour, directeur général du Golf Le Select de Mirabel

Accueil mitigé chez les puristes du golf

« Moi, je ne suis pas pour ça », nous a confié un golfeur de Saint-Bruno. « Ça multiplie le nombre de drapeaux », s'est plaint un autre. Les propriétaires de terrain tentent le plus possible de limiter l'impact sur le jeu des golfeurs traditionnels. Par exemple, les trous de FootGolf ne sont pas situés dans les verts, mais dans les herbes plus hautes.

Un sport de plus en plus populaire à l'étranger

Cette discipline est née en Europe en 2008. Aujourd'hui, plus d'une vingtaine de pays ont une fédération officielle. Une coupe du monde s'est même tenu à Paris l'an dernier et la prochaine aura lieu en Argentine en 2016.

Les États-Unis comptent déjà 120 parcours. En Angleterre, des clubs ont même cessé d'offrir du golf pour se concentrer sur le FootGolf.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter