NOUVELLES

Une éclosion de salmonellose dans l'Ouest liée à la volaille vivante

25/05/2015 09:41 EDT | Actualisé 25/05/2015 09:41 EDT
Getty Images

Des cas de salmonelloses décelés en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique proviennent de contacts avec de la volaille vivante affirme l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

À l'heure actuelle, 34 cas de maladie chez les humains ont été diagnostiqués. Les personnes concernées ont toutes été en contact avec de la volaille vivante et ont subi les symptômes de l'infection entre le 5 avril et le 12 mai 2015.

Dans la majorité des cas, les personnes malades ont été exposées à un couvoir de l'Alberta.

Les symptômes de la salmonellose

La salmonellose, aussi appelée infection à Salmonella, peut se traduire par plusieurs symptômes : la fièvre, les frissons, la diarrhée, les crampes abdominales, les maux de tête, la nausée et les vomissements. Ces derniers se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l'exposition à un animal infecté et peuvent persister de quatre à sept jours.

Les autorités ont ouvert une enquête par rapport à cette éclosion. Le volet sur la santé humaine de l'enquête est assuré par l'Agence de santé publique du Canada, alors qu'Agriculture et Foresterie Alberta s'occupe du volet lié à la santé animale.

Par communiqué, l'Agence affirme que le risque pour les Canadiens est faible.

Comment se protéger contre la salmonelle ?

Dans son avis de santé publique, l'ASPC affirme que « le meilleur moyen de se protéger contre l'infection consiste à toujours se laver les mains immédiatement après avoir touché des oiseaux, ramassé leurs fientes ou s'être rendu dans un endroit fréquenté par des oiseaux ».

Les bébés, les enfants de cinq ans et moins, les femmes enceintes, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont les plus à risque de contracter l'infection.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens