NOUVELLES

Interdiction de porter des bas blancs à Edmundston : un texte satirique soulève la colère (VIDÉO)

25/05/2015 07:31 EDT | Actualisé 25/05/2015 07:31 EDT

Un texte satirique sur un site web a soulevé la colère de résidents d'Edmundston, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick. On pouvait y lire : « Edmundston interdit le port du bas blanc. »

« Dans la foulée des changements dans le décorum des établissements municipaux, le port du bas blanc vient s'ajouter à la prière et au parfum dans la liste des interdits, alors que le conseil municipal d'Edmundston adoptait le projet C-43. Suite à un vote historique de 10 contre 0, le projet de loi C-43 intitulé Bas blancs avec sandales, un affront à l'esthétique interdit à tout le personnel de la municipalité, ses fournisseurs et ses développeurs de porter des bas blancs dans les édifices municipaux. De plus, les visiteurs recevront un avertissement verbal pour la première violation, un avertissement écrit pour la deuxième et une contravention pouvant atteindre 250 $ pour la troisième. », raconte l'article du site web La Plaise.

L'effet a été si fort que la ville d'Edmundston a dû publier un texte sur les médias sociaux pour dire aux résidents qu'il s'agissait d'un texte humoristique et qu'il ne fallait pas prendre le tout au pied de la lettre.

« Vous êtes plusieurs à avoir lu un texte publié par le site humoristique néo-brunswickois La Plaise au sujet d'un supposé règlement municipal interdisant le port de bas blancs. SVP prendre note qu'il s'agit d'un texte d'HUMOUR, donc, ce règlement municipal n'existe pas. Merci de partager la bonne nouvelle », lit-on sur la page Facebook de la municipalité.

Des réactions immédiates

Plusieurs résidents ont mordu à l'hameçon et ont commencé à se plaindre de ce « nouveau règlement municipal » sur les médias sociaux. Un homme a même évoqué son intention de poursuivre la municipalité qui, avec ce règlement, contrevenait à la Charte des droits et libertés canadienne.

Sur le site web de La Plaise, on peut lire la précision suivante :

« Nous prenons au sérieux la qualité des mensonges que nous vous présentons. Nous essayons de vous offrir des articles de nouvelles qui semblent vraies. D'où l'utilisation et l'appréciation du mot véridique. Nous essayons très fort de vous mélanger et de vous faire croire que c'est vrai. Mais, ce ne l'est pas... Nous tentons réellement de vous tromper. Si ça a marché une fois ou deux... essayez de prendre vos amis au piège. C'est très, très drôle. En tout cas, nous, on trouve ça drôle. »

Après le message de clarification des faits de la ville d'Edmundston, plusieurs ont admis avoir été pris au piège.

Une internaute raconte qu'elle y a cru : « Et c'est vrai que des bas blancs c'est pas très élégant , surtout avec des sandales. Elle est bonne. »

Une autre y va de ce commentaire : « Merci à la ville d'Edmundston de clarifier cette blague qu'un trop grand nombre de gens n'ont pas comprise. C'était quand même très drôle. »

La Plaise... que ça plaise ou non!

Sur la page web de La Plaise, on peut également lire :

« Si vous intentez une poursuite judiciaire à notre égard parce que vous n'avez pas de sens de l'humour, vous allez ruiner le fun pour tout le monde. Voulez-vous vraiment être cette personne? Celle qui ruine le fun de tout le monde, juste parce que vous ne pouvez pas reconnaître un gag, une joke, de la satire, du sarcasme? Non? Parfait. Nous allons bien nous entendre. Nous sommes amis. Allez lire notre "journal", mais aussi d'autres choses. Comme un livre. Les livres sont fantastiques. Les journaux aussi sont amusants à lire. Lire est une bonne chose. Lisez. Bon... on y retourne? Amusez-vous et, surtout, riez! »

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Winter Socks