DIVERTISSEMENT

Cannes 2015: la Palme d'Or à «Dheepan» du Français Jacques Audiard

24/05/2015 12:19 EDT
VALERY HACHE via Getty Images
French director Jacques Audiard (L) talks on stage next to Belgian actress Cecile de France after being awarded with the Palme d'Or during the closing ceremony of the 68th Cannes Film Festival in Cannes, southeastern France, on May 24, 2015. AFP PHOTO / VALERY HACHE (Photo credit should read VALERY HACHE/AFP/Getty Images)

CANNES, France _ Le jury du 68e Festival de Cannes, dont faisait partie le réalisateur québécois Xavier Dolan, a décerné la Palme d'or à "Deephan" du cinéaste français Jacques Audiard.

Le film mettant en vedette des acteurs inconnus raconte les déboires de deux réfugiés tamouls venus s'établir en France.

"Recevoir un prix des frères (Ethan et Joel) Coen (les présidents du jury), c'est quelque chose d'exceptionnel", a-t-il lancé en recevant son prestigieux prix.

Sur la scène, le réalisateur s'est tourné vers ses principaux acteurs en leur disant qu'il leur devait beaucoup.

Le Grand Prix a été remis à "Le Fils de Saul", portant sur les camps de la mort nazi, du cinéaste hongrois Laszlo Nemes. Le Prix du jury a récompensé le film "The Lobster", du réalisateur grec Yorgos Lanthimos.

Vincent Lindon, un des rares acteurs professionnels parmis les nombreux amateurs de "La Loi du marché", s'est vu octroyer le prix d'interprétation masculine. Deux actrices se sont partagé le prix d'interprétation féminine: Emmanuelle Bercot ("Mon Roi") et Rooney Mara ("Carol").

Soulignant qu'il n'avait jamais reçu un prix d'interprétation depuis le début de sa carrière, Lindon, ovationné, a déclaré qu'il dédiait son prix "aux citoyens laissés pour compte". Trop ému, sans doute, il ne se rappelait pas d'avoir reçu le prix Jean-Gabin remis à de jeunes comédiens en... 1989.

Finalement, le cinéaste taïwanais Hou Hsiao-hsien, qui a signé "Nie yinniang" ("L'Assassin"), a reçu le prix de la mise en scène, tandis que le Mexicain Michel Franco obtenait celui du scénario ("Chronic").

Nanni Moretti, pourtant considéré parmi les favoris, ainsi que le Québécois Denis Villeneuve, repartent bredouilles.

En début de cérémonie, le Festival avait rendu hommage à la réalisatrice française Agnès Varda en lui remettant une Palme d'honneur. "Cette petite femme qui se tient devant vous, c'est un soldat, une combattante. Elle était la seule femme parmi les garçons de la Nouvelle Vague", a dit l'actrice Jane Birkin, qui lui a remis la récompense.

Suivez la cérémonie de clôture de cette 68e édition en direct ci-dessous grâce à nos collègues du Huffpost France:


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les meilleurs looks beauté de Cannes 2015