NOUVELLES
24/05/2015 04:50 EDT | Actualisé 24/05/2015 04:53 EDT

L'église Saint-Jean-Baptiste ferme ses portes

Radio-Canada

Une page d'histoire s'est tournée aujourd'hui au centre-ville de Québec. L'église Saint-Jean-Baptiste, située sur la rue Saint-Jean, a fermé ses portes.

Le curé de la paroisse, Pierre Gingras, a présidé la dernière messe et les dernières cérémonies. Plusieurs centaines de fidèles se sont rassemblés pour l'occasion.

Le bâtiment, construit à partir de 1881, a besoin d'importantes rénovations. Des travaux urgents, estimés à plus de 10 millions de dollars, seraient nécessaires pour préserver le bâtiment.

Même si le gouvernement québécois subventionne jusqu'à 80 % des coûts des rénovations pour un édifice patrimonial par l'entremise du ministère de la Culture, la fabrique ne dispose pas des deux millions de dollars manquants pour assurer la réalisation des travaux.

Un peu d'histoire

La construction de l'église Saint-Jean-Baptiste a été achevée en 1883 à la suite de l'incendie du faubourg, en juin 1881. Le bâtiment a été classé monument historique en 1990.

Par ailleurs, la campagne de mobilisation citoyenne se poursuit pour tenter de trouver une autre vocation à l'édifice.

Depuis le 16 mai, la population peut faire part de ses suggestions sur le site Internet www.votepour.ca/eglise au sujet du futur rôle qui devrait être attribué à l'édifice patrimonial.

Des églises du Québec qui ont changé de vocation

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter