NOUVELLES

Ruddock-Barrak : «Razor» par une ligne

23/05/2015 10:18 EDT | Actualisé 23/05/2015 10:22 EDT
ASSOCIATED PRESS
The new WBO heavyweight champion Chris Byrd , celebrates after defeating Vitali Klitschko, from the Ukraine, in Berlin, Saturday night, April 1, 2000. Byrd won the title after Klitschko retired after the 9th round because of a shoulder injury. Byrd, was a late substitute for Donovan ``Razor'' Ruddock, who pulled out because of a stomach injury. (AP Photo/Roberto Pfeil)

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU – Le Torontois d’origine jamaïcaine Donovan « Razor » Ruddock a réussi son pari, en finale du gala Collision mis sur pied par le groupe Promotions Coup de poing, samedi à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Âgé de 51 ans, Ruddock (40-5-1, 30 K.-O.), ex-rival de Mike Tyson en 1991, a vaincu le dur à cuire longueuillois Éric Barrak (8-3, 7 K.-O.) par décision majoritaire (58-56, 58-56 et 57-57).

Il s’agissait d’une deuxième victoire pour « Razor » depuis son retour entamé cette année après une absence de 14 ans.

Rappelons que l’ex-champion canadien des poids lourds a pris la relève de Steve Bossé, qui a dû se retirer du combat contre Barrak après avoir signé un contrat exclusif avec l’Ultimate Fighting Championship (UFC).

Ulysse s’amuse

Le Montréalais Yves Ulysse Jr (7-0, 5 K.-O.), un protégé du groupe InterBox, a brillé en demi-finale de la soirée.

Face au Mexicain Noel Meija Rincon (13-5-1, 9 K.-O.), l’explosif athlète dirigé par l’entraîneur Rénald Boisvert a dominé pour finalement l’emporter par T.-K.-O. à 1:27 du cinquième engagement.

Un uppercut a d’abord expédié Rincon une première fois au plancher. Dès son retour sur ses pieds, il a été accueilli par un solide direct de la main droite qui a marqué la fin des hostilités.

« Il était dur et il a été patient. Il savait qui j’étais et ne me laissait pas s’installer. Il voulait contre-attaquer, mais mes déplacements étaient trop rapides. Il a vu des vidéos, mais on ne voit pas tout sur Youtube! Ça m’a donné de bons rounds d’expérience et aussi permis d’ajouter de beaux chiffres dans ma fiche », a lancé le vainqueur à sa sortie du ring.

Green par la peau des dents

Dans une vraie bagarre de ruelle entre deux poids moyens québécois, Adam Green (13-5, 6 K.-O.) d’Ormstown l’a emporté in extremis sur Francesco Cotroni (10-5-1, 5 K.-O.) de Mascouche.

Au terme de six reprises où Cotroni a débuté en lion et terminé en force, les juges ont remis des cartes de 57-56 Green, 57-56 Green et 57-56 Cotroni.

Une chute au tapis au quatrième round a été le point tournant pour le tenace Green, qui effectuait une première présence dans le ring depuis 2007.

Défaite pour St-Pierre

En lever de rideau, le Beauceron Kimmy St-Pierre (0-1, 0 K.-O.) a été vaincu par le kickboxeur polonais Damian Lawniczak (2-11, 0 K.-O.).

Au terme de quatre assauts où le visiteur du Vieux-Continent a été l’agresseur, les juges lui ont accordé la victoire par des pointages de 40-36, 39-37 et 39-37.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Boxe: les «combats du siècle»