DIVERTISSEMENT

Le Grand Théâtre et la Rotonde dévoilent leur saison 2015-2016 (VIDÉO)

22/05/2015 09:59 EDT

Dévoilées jeudi dernier, les programmations 2015-2016 du Grand Théâtre de Québec et de la Rotonde se déclinent en 13 propositions alliant danse, théâtre, projections et prestations live.

Au Grand Théâtre

barbarians, Hofesh Shechter Company, 9 novembre 2015 à la salle Louis-Fréchette

La saison danse du Grand Théâtre s’ouvrira le 9 novembre avec barbarians du chorégraphe Hofesh Shechter. Première d’une trilogie sur l’intimité et la passion, l’œuvre met en scène « un langage très inventif, très énergique et très rentre-dedans », selon Michel Côté, directeur de la programmation du Grand Théâtre de Québec.

Casse-Noisette, Les Grands Ballets Canadiens de Montréal, 3 au 6 décembre 2015 à la salle Louis-Fréchette

Un mois plus tard, le traditionnel Casse-Noisette s’installera dans le théâtre du boulevard René-Lévesque pour quelques représentations.

Bagne. Recréation, PPS Danse, 8 décembre 2015 20h à la salle Octave-Crémazie

Près de vingt ans après sa création, PPS Danse propose une nouvelle mouture de Bagne le 8 décembre. Ce face-à-face masculin où se mêlent brutalité et tendresse aborde « tout ce qui peut se passer lorsqu’on parle de nos frontières, de nos barrières personnelles », explique l’un de ses chorégraphes, Pierre-Paul Savoie. Produite en collaboration avec la Rotonde.

Monumental, Holy Body Tattoo, 15 avril 2016 20h à la salle Louis-Fréchette

L’une des propositions les plus attendues demeure Monumental, résultat du travail entre la formation post-rock Godspeed! Black Emperor et de la compagnie vancouvéroise Holy Body Tattoo. On y verra neuf danseurs juchés sur des cubes qui enchaîneront des mouvements saccadés, voire désarticulés. Il s’agit d’une grosse prise pour le Grand Théâtre et la Rotonde, car le spectacle ne s’arrête que dans une dizaine de villes d’ici 2017.

The Seasons, Mamihlapinatapai et Gnawa, São Paulo Companhia de Dança, 26 avril 2015 à la salle Louis-Fréchette

En fin de saison, le Grand Théâtre accueillera The Seasons, Mamihlapinatapai et Gnawa de la São Paulo Companhia de Dança. Sacrée « Spectacle de l’année 2014 » au Brésil, la triple chorégraphie d’Édouard Lock, Jomar Mesquita et Nacho Duato promet une incursion dans les univers de Vivaldi, de l’Amérique latine et du Maghreb. Le 26 avril 2016.

À la Rotonde

L’Éveil, Le fils d’Adrien danse et le Théâtre Les Enfants Terribles, 29 septembre au 10 octobre 2015 au Théâtre Périscope (mardi et mercredi 19h / jeudi et vendredi 20h / samedi 16h)

Si on compte les coproductions déjà mentionnées, ce sont dix spectacles qui prendront l’affiche à la Rotonde. Le bal sera lancé le 29 septembre avec L’Éveil, variation de L’Éveil du printemps de Frank Wedekind coprésentée par le Théâtre Périscope. Une création signée Harold Rhéaume et Marie-Josée Bastien.

Prismes, Montréal Danse, 22 au 24 octobre 2015 20h à la salle Multi du complexe Méduse

Le travail du chorégraphe Benoît Lachambre sera à l’honneur les 22, 23 et 24 octobre avec la présentation de Prismes, cet « objet chorégraphique complètement singulier » qui « joue sur des illusions d’optique », résume Steve Huot, directeur général et artistique de la Rotonde.

Emmac Terre Marine, Danse-Cité et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, 22 novembre 2015 15h au Théâtre jeunesse Les Gros Becs

Avec Emmac Terre Marine, Danse-Cité et le Théâtre jeunesse Les Gros Becs proposent une adaptation d’une légende inuite. Une chorégraphie d’Emmanuelle Calvé avec des textes signés Richard Desjardins et une musique de Jorane.

F O L D + Exister encore, Katia-Marie Germain et Maryse Damecour, 21 au 23 janvier 2016 20h à la salle Multi du complexe Méduse

Sans même se concerter, Katia-Marie Germain et Maryse Damecour « se sont questionnées sur l’identité », explique Steve Huot. Le programme double F O L D + Exister encore sera présenté du 21 au 23 janvier 2016.

Ce n’est pas la fin du monde, Sylvain Émard Danse, les 16 et 17 février 2016 20h au Théâtre de la Bordée.

Les 16 et 17 février 2016, Sylvain Émard revient à Québec après plusieurs années d’absence pour présenter Ce n’est pas la fin du monde, pièce où « se déploît une gestuelle toute en finesse de sept interprètes masculins », assure Steve Huot.

(Entre), Théâtre Rude Ingénierie et Recto-Verso/Mois Multi, du 24 au 26 février 2016 19h30 à la salle Multi du complexe Méduse

Avec (Entre), le Théâtre Rude Ingénierie va « proposer un alliage de danse et de nouveaux médias » pour traiter du corps et d’intimité, explique le directeur général et artistique de la Rotonde. La direction en est assurée par Philippe Lessard Drolet, celui-là même qui signe le dernier tableau de la cuvée 2015 d’Où tu vas quand tu dors en marchant… ?

Solitudes solos, Daniel Léveillée Danse (Canada), les 30 et 31 mars 2016 20h à la salle Multi du complexe Méduse

Solitudes solos de Daniel Léveillée consiste en une « exploration plutôt formelle à propos de l’équilibre » où les danseurs « sont en constant risque de déséquilibre », indique Steve Huot. La pièce a été reçu le titre de meilleure œuvre chorégraphique par le Conseil des arts et des lettres du Québec en 2012-2013.

Vital few, 605 Collective, du 28 au 30 avril 2016 20h à la salle Multi du complexe Méduse

La saison se terminera avec Vital Few de la compagnie vancouvéroise 605 Collective. Le directeur général et artistique de la Rotonde nous promet une gestuelle étoffée et une création jeune et urbaine.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

20 festivals artistiques à découvrir au Québec